mardi 16 avril 2013

Odette Toulemonde


Réalisé et dialogué par Eric-Emmanuel Schmitt en 2007, qui a adapté son roman éponyme,

"Odette Toulemonde" est une comédie pétillante et magique sur le sens de la vie et le rôle de l'art en général et de la littérature en particuliers dans la vie des gens ordinaires.

Odette Toulemonde est vendeuse au rayon cosmétique d'un grand magasin de Charleroi en Belgique. Jeune veuve quadragénaire au salaire misérable, sans perspective d'un avenir meilleur, mère de deux adolescents fantasques, sa vie n'est guère réjouissante. Son seul grand bonheur, c'est la lecture de la série de romans de son auteur à succès préféré, Balthazar Balsan, qu'elle idolâtre, et Joséphine Baker.
De son côté, marié et père d'un enfant, Balthazar Balsan possède tout ce que la société matérielle peut offrir de mieux, succès commercial, argent, mais il n'est pas heureux, peu sûr de lui et de son talent, ce qui le rend très vulnérable à la critique. Après que son dernier ouvrage eût été éreinté par la presse, il reçoit une lettre de son admiratrice Odette qui lui raconte sa vie médiocre, tout le bonheur que ses romans lui procurent et l'amour sans limites qu'elle éprouve pour lui. Il décide de la rencontrer pour entamer auprès d'elle une thérapie du bonheur.

Catherine Frot transfigure le personnage d'Odette et emporte littéralement Balthazar Balsan, incarné magistralement par un Albert Dupontel plus désabusé que nature, dans son univers de petits moments heureux, quotidiens et ordinaires.
Mais ces instants ponctuels de félicité ne sont ils pas précisément la composante essentielle du Bonheur ?

Film léger et tendre, avec des échappées oniriques, mais qui invite à la réflexion, comme dans tous les ouvrages d'Eric Emmanuel Schmitt, "Odette Toulemonde" mérite assurément le détour !

video

video

video

video

Aucun commentaire: