samedi 29 septembre 2012

Jean Sénac



Jean Sénac était un poète algérien d'origine française, né le 29 novembre 1926 à Béni-Saf (Oran).
Né de père inconnu, il fréquente très tôt les cercles littéraires algériens de la colonisation. Tombé gravement malade en 1946 (paratyphoïde puis pleurésie), il entre en contact épistolaire avec Albert Camus.
A sa sortie du sanatorium, il rencontre Jean Cayrol, Mohammed Dib et Jules Roy.
Sénac entre à Radio-Alger et organise des expositions de peinture. Dès 1952, il fréquente les milieux nationalistes.
Se revendiquant comme appartenant à "la patrie algérienne", il gagne Paris où il publie, avec une préface de René Char, un premier recueil de poèmes. Véritable agent de liaison entre les intellectuels français et les nationalistes algériens, il revient en Algérie en 1962.
Ayant créé une nouvelle galerie de peinture, La Galerie 54, il anime en même temps des émissions à la radio algérienne et dirige la revue "Novembre".
Après la prise de pouvoir du Colonel Boumedienne, en 1965, sa situation devient instable et finalement en 1971, ses programmes radio sont suspendus.
Homosexuel assumé, il est en bute à des difficultés croissantes et dans la nuit du 29 au 30 août 1973, il est assassiné dans des circonstances demeurées obscures.
Jean Sénac est considéré par beaucoup comme un authentique écrivain algérien de langue française, dévoué de toute son âme à sa patrie.




L’Homme ouvert

Cet homme portait son enfance
sur son visage comme un bestiaire
il aimait ses amis
l’ortie et le lierre l’aimaient

Cet homme avait la vérité
enfoncée dans ses deux mains jointes
et il saignait

À la mère qui voulut enlever son couteau
à la fille qui voulut laver sa plaie
il dit « n’empêchez pas mon soleil de marcher »

Cet homme était juste comme une main ouverte
on se précipita sur lui
pour le guérir pour le fermer
alors il s’ouvrit davantage
il fit entrer la terre en lui

Comme on l’empêchait de vivre
il se fit poème et se tut

Comme on voulait le dessiner
il se fit arbre et se tut

Comme on arrachait ses branches
il se fit houille et se tut

Comme on creusait dans ses veines
il se fit flamme et se tut

Alors ses cendres dans la ville
portèrent son défi

Cet homme était grand comme une main ouverte.

Paris, 21 avril 1952
Huitième lettre à Antoine
      

Viens, puisque tu n’es plus qu’une anarchie de couleurs
Indistinctes,
Un fracas de syllabes,
Un circuit délabré entre la syncope et l’oracle.
Viens, puisque tout désir est cendre sous les cendres,
Et nos rêves
Barbelés dans les ronces.

Viens,
Un désordre baroque a déjà livré notre lit aux brocanteurs.

Pour notre voyage il ne reste
Qu’une planche de bois blanc
Et un galet.

Viens.
J’ai rejoint les barbares.
Nous t’attendons.

20 novembre 1966
Ordres II
      

Quand j’aurai retiré mon poète
Mon pédé ma barbe mon bâtard
Mon algérien mon sommeil
Mon soleil (slip minimum) mon
Bavardage ma mer,
Dévêtu comme un pape sur le seuil de Dieu,
Nu
Comme un empereur pour le sacre,
(Ouvrier sous la douche)
— mon mendigot —,
Vous me verrez.
Avec une poitrine capable d’accueillir l’espérance et l’espace.
Des épaules pour le temps
Des poumons un cœur réguliers
Pour une marche souple
Parmi la vigoureuse tendresse du matin
(Genou intact, Rimbaud sauvé),
Vous m’aimerez.
En attendant, avec tous ces mots de nylon,
Je transpire et je feins.

Alger, 17 octobre 1970


J'écris mes poèmes sur ta bouche.
Ils sont navigateurs sur l'espace gonflé. Parfois ils touchent terre, ils me reconnaissent.
Emerveillé, je les recopie.

D'autres fois, lorsque tu m'aimes,
Ils s'épanouissent, ils saignent, ils chantent.
Je n'en finis plus de m'aimer sur tes levres.
O territoire de ma chance !
Matinées !



Quelqu'un

Le bruit des pages tournées...
Non, c'est un rêve.

Entre deux portes l'air...
Non (reprends ta lecture).

Cette paille qui tremble sous le toît...
Rentre tes mains. Réchauffe-les.

Ce bruit...
C'est un réveil.
Cet autre...
Le cheval.

La nuit coule, froide, blanche,
entre l'oreille et le coeur.

13 décembre 1960 3h15 du matin.


Au fond de chaque amour des cancrelats sommeillent.
Sont-ce des cancrelats, mon coeur, ou des abeilles ?
Et lentement, tandis qu'en amande les yeux
S'éternisent, dans le désir, le bruit soigneux
De la noire légion dévore nos oreilles.

Rien n'y fait, nos soupirs ni nos gémissements
Ni le lin délirant dont nous vêtons nos contes,
Rien, et quand la beauté nous attache et nous ment
Les cancrelats sont là qui nous troublent et montent
Avec notre bonheur et son double, la honte.[...]

Si chanter mon amour c'est aimer ma patrie,
Je suis un combattant qui ne se renie pas.
Je porte au coeur son nom comme un bouquet d'orties,
Je partage son lit et marche de son pas.

Sur les plages l'été camoufle la misère,
Et tant d'estomacs creux que le soleil bronza
Dans la ville le soir entrelace au lierre
Le chardon de douleur, cet unique repas. [...]


Ode à l'Amérique africaine
à Marc Baudon

Free Man fume. Il me lance dans la bouche sa fumée.
   Des HLM éclatent.
L’enfant noir rit. Ses beaux cheveux crépus aucune moisissure ne les lisse.
Planètes. Planètes.
Nous ne sommes pas blanc-noir Je suis beau parce que
   je suis noir Je suis beau parce que je suis blanc Nous sommes beaux

Le sang a la couleur des roses de Jéricho,
Du rêve de l’émigré sur l’abjecte paillasse
(Négriers, patrons vous paierez !), la couleur
De l’aube sur les plages du Chenoua, de Californie,
Le sang lorsqu’il fleurit la peau non lorsqu’il gicle sous vos triques
(Vous paierez !), le bonheur des roses de Jéricho.

Free Man parle. Entre ses mains une géographie fabuleuse s’érige.
Caresses.
La sirène des porcs s’engouffre dans les os. Mais
Free Man parle. Ses poumons bloquent la pollution de l’Amérique.
Noirs et blancs on respire. On essaye de respirer. On ose, on commence,
Appel d’air. Free Man parle.

Free Man fixe. Entre sa lance et son fusil. Sur ce rotin qui est l’Afrique, Free Man
Fixe. Ses cuisses nous étreignent. Free Man
Bande. Pour la liberté pour le pain
Libre de tous. Free Man
Fixe le noir, la femme, l’homosexuel, le drogué, le blanc, le vert, le bleu, Free Man
Fixe dans l’iris le destin de l’homme,
Le conduit aux crêtes de feu. Sous
Les pavés la plage. Camarades merci ! Free Man
Fume. Et Hô et Mao et Che et la Palestine
Et Crazy Horse
Et Novembre et Mai le zodiaque
De l’autogestion et E = mc2 la
Bonté d’Einstein et Char et Fanon
Et Artaud et
Angela qui tient le fil du Minotaure
Et Genet sur toutes les poitrines et toutes les toisons de toutes les libertés
Et Ginsberg et Voznessenski et Ted Joans et Retamar et Guillen et Hikmet et Patrick Mac’Avoy et Sonia Sanchez et Depestre et Blas de Otero et Darwich et Khaïr-Eddine et Adonis et Cernuda et Whitman et
Le tam-tam électronique le chant la percussion tout
Le chant de la Raison et du Poème et
La Folie aux douces lèvres de tartine beurrée sur le cœur des enfants d’Archie Shepp
Dans la braise entre ses trois doigts
Témoignent et
Chacun de nous dans ce témoignage
Reconnaît sa dignité, son plaisir,
L’horreur de l’homme hors-les-crocs. Free Man
Que je nomme pour tous. Qui se nomme pour tous.
    Tous,
Les gosses, les gommés, les loques, les militants, tout
Le peuple anonyme.

Free Man fume. Dans la bouche il me lance
Son avenir. Les bidonvilles éclatent.
Et le grand radeau vert de l’Amérique en larmes secoue ses singes de titane.
Free Man fume. Son poing montre le quai.
Et le grand radeau de l’Amérique en larmes à la dérive dans la nuit orientale fasciné furibond se cabre se disloque. Free Man
Chante. Sur ses cuisses lyriques
Le poème n’est plus un sanglot.

Alger, 22 novembre 1970/22 février 1972

jeudi 27 septembre 2012

Gilles Schamber


Les chorégraphes contemporains présentent des répertoires très variés et des inspirations fort diverses.

J'aime bien quand les ballets nous montrent des choses originales, éloignées si possible d'un classicisme poussiéreux.

Gilles Schamber est un danseur et scénographe français, né à Metz le 12 mai 1960.
D'abord interprète aux Ballets de Lille puis Charleroi et enfin à Bruxelles, chez Maurice Béjart.
Co-directeur et chorégraphe de la Compagnie L'Empreinte, il fonde en 2003 sa propre compagnie, la Cie Gilschamber, dont les créations parcourent les plus grands plateaux du monde.

"Corps de soi"

video

"Désir"

video



"Au bord de soi"
video




mardi 25 septembre 2012

Dash lave plus gay

Certains comédiens ne font pas de fixation sur leur sacro-sainte image publique et n'hésitent pas à l'écorner à l'occasion.
Jean-Claude Van Damme en est un exemple mésestimé.
Témoin ce clip publicitaire pour une marque de lessive :

video

Sacré JC VD !

samedi 22 septembre 2012

Julie Saget

Julie Saget est une actrice et chanteuse des années 70, épouse à l'époque de l'animateur de radio Claude Chebel.


Elle a enregistré, en 1976, un album, "Rouge Garance", dont je désespérais de trouver un jour un extrait sur la toile.
L' INA a ressorti de ses archives cette petite merveille poétique, mélancolique et surréaliste,
"Le Petit Cirque"
texte de Julie Saget et musique d'Yves Gilbert.

La voix délicate de l'interprète et l'orchestration généreuse du compositeur font de cette vignette un moment de grâce, de légèreté et de douceur fort bienvenue.
Elle est maintenant la femme d'Yves Gilbert, est devenue metteuse en scène de théâtre, et a proposé en 2010 une lecture de son adaptation en comédie musicale de "Querelle de Brest" de Jean Genet.

video

jeudi 20 septembre 2012

Chevallier et Laspalès

Philippe Chevallier (11 janvier 1956 à Redon) et Régis Laspalès (25 février 1957 à Paris) forment un duo comique devenu classique.

Ils se lient alors qu'ils sont étudiants au Cours Simon en 1980 et écrivent ensemble leur premier spectacle.
C'est ainsi qu'ils rencontrent Philippe Bouvard qui les accueille dans son Petit Théâtre, sur Antenne 2, émission dont ils seront des éléments clés de 1982 à 1987.

Devenus célèbres, ils se produisent dans plusieurs "two-men shows" qui rencontrent un grand succès.

Depuis quelques années, ils se sont lancés dans le théâtre de boulevard plus conventionnel, ensemble ou séparément.

"La famille recomposée"

video

"Le restaurant"

video

"Les femmes"

video

"Le retour de vacances"

video

mardi 18 septembre 2012

Baldovino Barani

Photographe de mode franco-italien, Baldovino Barani réalise des sujets entre autre pour le magazine Vogue.

Quelques exemples de son travail, très élaboré, dans des compositions inspirées des contes pour enfants, avec une touche fantastique voire morbide :
















samedi 15 septembre 2012

Ke kai o Kahiki

Originaire de l'île de Oahu dans l'archipel d'Hawaii, le groupe Ke kai o Kahiki s'illustre un peu partout dans la sphère pacifique mais aussi ailleurs dans le monde.
Ces jeunes gens très musclés interprètent des danses folkloriques hawaiiennes dans des costumes aussi minimalistes que traditionnels.
Dirigé par le kumu O'Brian Eselu, récemment décédé, c'est un ensemble phare de la culture polynésienne.
Les voici lors du festival Moku o Keawe en 2010 :

video

Ah, oui, il y a aussi des danseuses, mais personnellement, je trouve que c'est moins bien...

jeudi 13 septembre 2012

L'ïle aux oiseaux


Kuşadası est une ville de l'ouest de la Turquie, à 70 km d'Izmir, dans la province d'Aydin, sur la mer Egée.
Elle compte environ 64 000 habitants et est devenue une station balnéaire touristique à la mode, surtout depuis qu'elle est une escale pour les grandes croisiéristes de Méditeranée.


La traduction française de son nom est "l'île aux oiseaux"

et elle étend deux péninsules sur les flots bleus de la baie au creux de laquelle elle est nichée.


La principale péninsule, Güversin Adasi
La forteresse abrite un jardin public
Je viens d'y faire un séjour d'une semaine, sous un ciel d'azur parfait et une température moyenne de 32°, adoucie par une légère brise continue.
Quelques clichés souvenirs :


Le Caravanserail, devenu un hôtel
Décoration nocture

Monument à Ataturk

Repos à l'ombre

Un épi de maïs grillé pour le goûter ?

La plage de Lady's Beach
Les mosquées de la vieille ville





mardi 11 septembre 2012

Jalous game

La chaîne de télévision tchèque Nova a proposé il y a quelques années un show aussi sexy qu'osé.

Le "jeu" consiste à assoir une jeune femme au centre d'un plateau et de faire évoluer un strip-teaser qui vient s'effeuiller en dansant autour d'elle.
Effeuillage intégral !
Pour corser la chose, on dispose le mari ou la compagnon de la dame dans un studio voisin d'où il assiste de loin au spectacle...

L'histoire ne dit pas combien de couples ont succombé lors de ce programme, mais c'est plutôt rigolo de mater le visage du "légitime" contemplant sa moitié se faire "teaser" :

video

J'ai eu sous les yeux un autre extrait où l'on voit le strip-teaser entièrement nu, arborant une semi-érection, se frotter contre une jeune femme allongée sur le sol, le soutient-gorge dégrafé et la jupe relevée. Cet extrait a malheureusement disparu des sites de partages vidéo. Dommage !

dimanche 9 septembre 2012

Alex Andreev


Alex(andr) Andreev est un artiste russe, né en 1979 à Saint-Petersbourg.
Depuis 20 ans, il travaille dans l'illustration de romans et produit des tableaux que l'on classe habituellement dans le surréalisme.
Vous connaissez mon penchant pour la science fiction et le surréalisme.

Quelques exemples de son talent :

Allow to proceed

Games in boxes

Last soldiers of empire

Sleep

Substation

Trailing gardens

Ombrellas

To treasure island

Under the rain
Crossing

Late

Switchyard

Suburb

Watching

jeudi 6 septembre 2012

Soan

Je ne sais pas quelle idée vous vous faites des vainqueurs de la "Nouvelle Star".
Je veux dire, après.
Quel genre de chansons sont-ils sensés produire après avoir bronzé sous les projecteurs de M6 ?
De la danse-musique pop commerciale et bien calibrée ? Ou proposer leurs propres compositions, à l'image de celles qu'ils chantaient dans le métro avant de passer à la télé ?

L'édition de 2009 a vu triompher un jeune homme atypique.
Pas forcement favori, en tout cas des caciques du show-biz, Julien Decroix, né le 4 mai 1981 à Annemasse, l'emporte en finale sous le nom de Soan, personnage sophistiqué, maquillé et un peu provocateur.

La rancoeur de certains jurés (dont une ex-chanteuse portugaise sans talent) se manifestera avec virulence lors de la sortie du premier album au motif que le jeune homme est un véritable artiste et non un produit et que son opus ne correspond pas aux critères commerciaux attendus, voire espérés par les producteurs.

"Emily", extrait de l'album "Tant pis" (2009).

video

Influencé par Jacques Brel, les Têtes Raides, Mano Solo ou encore Bashung, Soan, auteur-compositeur, a réussi à proposer un répertoire personnel qui emporte l'adhésion du public dans ses apparitions scèniques. Sa voix rauque et chaude scande à merveille des textes très travaillés sur des musiques rock ou romantiques, ponctuées d'accordéons et de flonflons très "parigots".

"A tire d'ailes", extrait du second album "Sous les yeux de Sophie" (2012)

video

Les émissions de télé-crochet sont parfois surprenantes : d'Olivia Ruiz à Julien Doré en passant par Soan, les résultats ne sont pas toujours ce qui est attendu. Parfois pour le meilleur.

lundi 3 septembre 2012

Garçon d'honneur



The Wedding Banquet est un film de réalisateur américain d'origine taïwanaise Ang Lee, sorti en 1993.


Ce long métrage est une première incursion du metteur en scène dans l'univers gay, avant le fameux Secret de Brokeback Mountain. Il en est d'ailleurs le co-scènariste avec Neil Peng et James Schamus.

Il nous raconte l'histoire de Wai-Tung, un jeune chinois qui s'est installé aux Etats-Unis et qui y assume avec bonheur son homosexualité aux côtés de Simon, son partenaire.
Mais ses parents, restés au pays, n'attendent qu'un seule chose de leur fils : qu'il leur annonce son mariage prochain voire même, la naissance d'un petit-fils.
Lassé des combines de ses parents pour lui mettre entre les bras une promise enfin à son goût, Wai-Tung décide de passer à l'offensive et les avise de ses fiançailles.
Malheureusement, les parents se mettent en tête de venir faire connaissance de la future de leur rejeton et débarquent aux USA. Wei-Wei, une jeune artiste lyrique, originaire de Chine continentale qui a besoin  d'une carte verte, est embauchée en catastrophe pour jouer le rôle de la fiancée et Simon se retrouve bombardé...garçon d'honneur !
Tous les cinq vont devoir cohabiter dans l'appartement de Simon avec tous les malentendus et ambigüités qu'on devine. Jusqu'à quand ?

video

video

video

video

video

Avec sa mise en scène irréprochable, toute en finesse, avec des comédiens attachants et convaincants ( (Winston Chao est Wai-Tung; Mitchell Lichtenstein, Simon; May Chin incarne Wei-wei et Sihung Lung et Ah Lei Gua les parents), "Le Garçon d'Honneur" est un film gay-friendly, plein d'humour et de sensibilité qui fait comme qui dirait avancer la cause...