mercredi 31 mars 2010

Delphine Seyrig

Comédienne française, Delphine Seyrig (Beyrouth, 10 avril 1932 - Paris, 15 octobre 1990) a offert son talent rare aux plus grands réalisateurs de cinéma.
De Alain Resnais à Luis Bunuel en passant par François Truffaut, elle a incarné des personnages de légende du 7ème art.

"L'Année Dernière à Marienbad" d' Alain Resnais, sur un scénario d' Alain Robbe-Grillet :


"Le Lys dans la Vallée", adaptation de Balzac pour la télévision :


"Baisers Volés" de François Truffaut :


"Peau d'Ane" de Jacques Demy :



On dit souvent des vedettes de cinéma qu'elles sont immortelles et éternelles.
Rien n'est plus vrai pour Delphine Seyrig : cette légèreté ineffable, cette grâce inégalable, cette fragilité foncière l'avaient transformée en légende de son vivant même...

lundi 29 mars 2010

Jean tonic

Je ne sais pas si ce genre de chose vous est déjà arrivé en enfilant votre pantalon, mais moi j'aimerais assez ça...


dimanche 28 mars 2010

Dorian Gray

On connait l'histoire de ce beau garçon qui se laisse convaincre de se faire tirer le portrait et qui trouve injuste que son image demeure jeune et belle alors qu'il devra vieillir.
Prêt à tout pour que les choses s'inversent, il est exhaussé par le diable et le tableau va non seulement se flétrir à sa place mais il portera aussi les stigmates de sa vie de débauche...
(le tableau ci dessus est du russe Stanislav Plutenko)

C'est le poète, romancier et dramaturge anglais, Oscar Wilde qui imagina cette histoire en 1891.
Il y joignit cette préface :

Un artiste est un créateur de belles choses.
Révéler l’Art en cachant l’artiste, tel est le but de l’Art.

Le critique est celui qui peut traduire dans une autre manière ou avec de nouveaux procédés l’impression que lui laissèrent de belles choses.

L’autobiographie est à la fois la plus haute et la plus basse des formes de la critique.

Ceux qui trouvent de laides intentions en de belles choses sont corrompus sans être séduisants. Et c’est une faute.

Ceux qui trouvent de belles intentions dans les belles choses sont les cultivés.

Il reste à ceux-ci l’espérance.

Ce sont les élus pour qui les belles choses signifient simplement la Beauté.

Un livre n’est point moral ou immoral.

Il est bien ou mal écrit. C’est tout.

Le dédain du XIXe siècle pour le Romantisme est semblable à la rage de Caliban n’apercevant pas sa face dans un miroir.
La vie morale de l’homme forme une part du sujet de l’artiste, mais la moralité de l’art consiste dans l’usage parfait d’un moyen imparfait.
L’artiste ne désire prouver quoi que ce soit.

Même les choses vraies peuvent être prouvées.
L’artiste n’a point de sympathies éthiques.
Une sympathie morale dans un artiste amène un maniérisme impardonnable du style.

L’artiste n’est jamais pris au dépourvu.

Il peut exprimer toute chose.

Pour l’artiste, la pensée et le langage sont les instruments d’un art.
Le vice et la vertu en sont les matériaux.

Au point de vue de la forme, le type de tous les arts est la musique.

Au point de vue de la sensation, c’est le métier de comédien.

Tout art est à la fois surface et symbole.

Ceux qui cherchent sous la surface le font à leurs risques et périls.

Ceux-là aussi qui tentent de pénétrer le symbole.

C’est le spectateur, et non la vie, que l’Art reflète réellement.

Les diversités d’opinion sur une œuvre d’art montrent que cette œuvre est nouvelle, complexe et viable.

Alors que les critiques diffèrent, l’artiste est en accord avec lui-même.

Nous pouvons pardonner à un homme d’avoir fait une chose utile aussi longtemps qu’il ne l’admire pas.

La seule excuse d’avoir fait une chose inutile est de l’admirer intensément.

L’Art est tout à fait inutile.

Cet ouvrage donna lieu par la suite, à de multiples adaptations :
pour le théâtre, bien sûr.
Pour le cinéma, évidemment !
Cette affiche interessante présente le film de Massimo Dallamano, de 1970, avec le beau et ténébreux Helmut Berger :



La dernière version en date a quelques mois, réalisée par Oliver Parker,

avec Ben Barnes dans le rôle titre :



Le metteur en scène et producteur de spectacles italien Tato Russo en a fait une comédie musicale avec le séduisant Michel Altieri en vedette :



L'histoire peut aussi servir d'argument à un ballet: Matthew Bourne l'a transposé à notre époque, dans le milieu de la mode, pour une création où l'athlétique Richard Winsor campe un Dorian ouvertement bisexuel...



Créer un mythe n'est pas à la portée de n'importe qui, et celui de Dorian Gray n'est pas près d'en finir avec les tourments de l'humanité...

samedi 27 mars 2010

Herb Ritts

Des esprits chagrins et sans goût prétendent que le corps d'un homme nu ne sera jamais aussi esthétique et agréable à l'oeil que celui d'une femme !

Les niais !

L'américain Herb Ritts (1952-2002) nous démontre largement que ce sont des béotiens qui ne savent pas ce qu'est la vraie beauté :

vendredi 26 mars 2010

Jules Supervielle

Quand nul ne la regarde
La mer n’est plus la mer.
Elle est ce que nous sommes
Lorsque nul ne nous voit...

(La mer secrète).

Jules Supervielle, né à Montevideo le 6 janvier 1884, mort à Paris le 17 mai 1960.
Poète et romancier français.

Retrouver sur la toile ces extraits si évocateurs de son oeuvre délicate et mélancolique a ravivé de précieux souvenirs lycéens : c'est grâce à des auteurs de cette envergure que j'ai pris goût, adolescent, à la poésie contemporaine.
Puissent-ils vous procurer le même plaisir...

Encore frissonnant


Sous la peau des ténèbres,
Tous les matins je dois
Recomposer un homme
Avec tout ce mélange
De mes jours précédents
Et le peu qui me reste
De mes jours à venir.
Me voici tout entier,
je vais vers la fenêtre.
Lumière de ce jour,
je viens du fond des temps,
Respecte avec douceur
Mes minutes obscures,
Épargne encore un peu
Ce que j'ai de nocturne,
D'étoilé en dedans
Et de prêt à mourir
Sous le soleil montant
Qui ne sait que grandir.

(La fable du Monde Poésie/Gallimard)

Prose et proses (extraits)

Il vous naît un poisson qui se met à tourner
Tout de suite au plus noir d'une lame profonde,
Il vous naît une étoile au-dessus de la tête,
Elle voudrait chanter mais ne peut faire mieux
Que ses sœurs de la nuit, les étoiles muettes.

Il vous naît un oiseau dans la force de l'âge
En plein vol, et cachant votre histoire en son cœur
Puisqu'il n'a que son cri d'oiseau pour la montrer,
Il vole sur les bois, se choisit une branche
Et s'y pose ; on dirait qu'elle est comme les autres.

Où courent-ils ainsi ces lièvres, ces belettes,
Il n'est pas de chasseur encore dans la contrée
Et quelle peur les hante et les fait se hâter,
L'écureuil qui devient feuille et bois dans sa fuite,
La biche et le chevreuil soudain déconcertés ?

Il vous naît un ami et voilà qu'il vous cherche,
Il ne connaîtra pas votre nom ni vos yeux,
Mais il faudra qu'il soit touché comme les autres
Et loge dans son cœur d'étranges battements
Qui lui viennent des jours qu'il n'aura pas vécus.

Et vous que faites-vous, ô visage troublé,
Par ces brusques passants, ces bêtes, ces oiseaux,
Vous qui vous demandez, vous, toujours sans nouvelles :
Si je croise jamais un des amis lointains
Au mal que je lui fis, vais-je le reconnaître ?

Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

Les amis inconnus, 1934 - in Poètes d'Aujourd'hui,

Survivre


C'est un toit gris qui surnage
D'une vallée inondée,
C'est le haut d'un peuplier
Dont le reste est coquillage.
C'est quelque chose qui flotte
Très loin et tout près d'ici,
Et qui berce son souci
Dans un flot, puis dans un autre.
C'est l'âme d'un corridor
Entre des murs écroulés,
Une volute enroulée
De l'autre côté du sort,
Une tête renversée
Sur ses intimes pensées.
Le silence perd le nord
Et chantonne dans la mort.

(Poèmes perdus et retrouvés dans La fable du Monde Poésie/Gallimard)

jeudi 25 mars 2010

Concours Eurovision (27)

1991 : Espagne




"Bailar pegados" par Sergio Dalma

Paroles de Luis Escolar, musique de Julio Seijas.

4ème sur 22 avec 119 points (138 aux vainqueurs).

Les chansons espagnoles ont souvent été sous évaluées dans le Concours.
Je ne suis pas le seul à estimer - si on en croit les blogs de fans de l'Eurovision - que cette 4ème place, même si elle n'est pas humiliante, ne reflète pas la qualité de "Bailar pelados", euh je veux dire "pegados".
Bien sûr, Sergio ne pouvait pas rivaliser avec Amina... mais avec Carola surement !

mercredi 24 mars 2010

La Maison de Toutou

La Maison de Toutou est une série télévisée d'animation française en 78 épisodes de 5 minutes, créée par Georges Croses et diffusée à partir de mars 1967 sur la première chaîne de l'ORTF.

Toutou, le chien et Zouzou, la chatte, vivent dans une petite maison dotée d'un joli jardin qu'ils entretiennent avec soin.
Leur voisine, Kiki la grenouille, les observe du haut de son échelle, par dessus le mur qui sépare leurs deux propriétés.
Souvent, elle rejoint Zouzou pour jouer un bon tour à Toutou afin de lui donner une leçon. De temps en temps, la plaisanterie se retourne contre elles de par les astuces insoupçonnées de Toutou.
Chaque épisode se conclut par la phrase célèbre du chien : "Je suis un bon gros toutou..."

Les personnages (des marionnettes classiques) ont été immortalisés par les voix des comédiens Jacques Morel ( Toutou ), Lucie Dolène ( Zouzou ) et Agnès Vannier ( Kiki ).
La musique du générique est due à Francis Lai.

mardi 23 mars 2010

Ieremia Tabaï

Vous ne connaissez sans doute pas cet homme d'Etat polynésien !

Pourtant...

Il est né en 1950 dans ce qui était alors la colonie britannique des Iles Gilbert dans le Pacifique Nord.

Elu député en 1974, il prend rapidement le parti de l' émancipation de l'archipel.

Ieremia Tabaï est désigné Premier Ministre en mars 1978, après une lutte acharnée contre son prédécesseur, Nabua Ratieta, jugé trop réservé dans les revendications indépendantistes et trop occidental dans dans sa construction de la nation.

En mai 1979, il proclame la République de Kiribati,

non sans avoir décroché de substentielles indemnités de la Grande Bretagne pour avoir dévasté une des îles en exploitant son phosphate.



En juillet, il devient le plus jeune chef d'Etat élu au suffrage universel de l'histoire : il a tout juste 29 ans !

Il gouvernera douze ans et devra passer la main (la Constitution l'exige après 3 mandats) en 1991.
Devenu peu après Secrétaire Général du Forum du Pacifique qui "drive" la coopération des micros états de la région et leurs relations avec les "géants" australiens, néo-zélandais, étatsuniens et français, il regagne la politique nationale en 2004.

Son âge - tout juste deux ans de plus que l'actuel Président Anote Tong - peut lui permettre d'envisager un retour au gouvernement un jour prochain...toujours persuadé qu'il est que son pays s'est trop occidentalisé et a délaissé à tort les valeurs et traditions kiribati.

Il fait l'objet d'un quasi culte dans la population kiribati qui lui est toujours grée d'avoir conquis la souveraineté de l'archipel et d'avoir construit une identité nationale à partir d'un chapelet d'iles coraliennes disparates et souvent jalouses les unes des autres.

Un petit voyage sur place , avant que le changement climatique ne provoque l'engloutissement de l'archipel ?

lundi 22 mars 2010

Marée Stellaire

Ce roman est du à la plume de David Brin, écrivain américain (né en 1951) spécialisé dans la peinture d'un monde futur où la science permet des choses aujourd'hui encore sujet de spéculations...

Il a fallu à la Terre des siècles pour rompre son isolement galactique et des siècles encore de manipulations génétiques pour que le Streaker, vaisseau d'exploration, dispose de l'équipage essentiel à sa mission : sept Terriens de haute expérience spatiale, un étonnant néo-chimpanzé et des dauphins rompus à la technique et au langage. Aussi, quand une avarie force le Streaker à faire halte, le commandant choisit-il Kithrun, un monde nautique où les dauphins peuvent agir aussitôt. Tous, en effet, savent que des Flottes galactiques, venues de planètes rivales, veulent s'emparer du vaisseau. C'est que le Streaker, lors d'une étonnante découverte, a fourni à ses banques de données un savoir secret qui peut ébranler la cohésion de l'univers…

Histoire originale que ce premier volume d'une saga décrivant, sur fonds de lutte galactique entre espèces intelligentes rivales, l'évolution de races "vassales" à l'humanité sur la Terre - et dans son espace stellaire - grâce au génie génétique.
La nouveauté, c'est que l'espèce ainsi élevée, ce sont les delphinidés...!

dimanche 21 mars 2010

Isabelle A

En 1987, une rumeur haineuse court, dans Paris d'abord, puis dans toute la France : la comédienne Isabelle Adjani est atteinte du sida et est à l'agonie.

Pour mettre un terme à la calomnie, elle s'invite au journal de 20 heures de TF1 et après avoir, avec force et émotion démenti l'information, elle prend congé en embrassant Patrick Poivre d'Arvor.

Quelques mois plus tard, Sapho compose cette courte chanson à la gloire de l'artiste, stigmatisant les colporteurs de ragots :

samedi 20 mars 2010

Ig Nobel Prize

Vous connaissez bien les Prix Nobel, mais savez vous qu'un prix parodique existe depuis 1991 ?

Les Ig Nobel Prizes sont décernés à des personnes qui se sont distinguées par des travaux, généralement scientifiques, dont l'utilité ou le sérieux sont sujets à caution, en particulier quand le résultat, insignifiant ou ridicule, est disproportionné par rapport aux efforts fournis.
Les domaines de récompenses sont variés et s'appliquent en priorité à ceux habituellement primés par les jurés Nobel, mais d'autres champs de recherches sont admis.

Quelques exemples pour bien comprendre la portée de ce prix ?

Physique


1991 :Thomas M.Kyle, découvreur de l'élément le plus lourd de la création, l'"Administratium", qui comprend un neutron, 8 neutrons assistants, 35 vice-neutrons et 256 vice-neutrons assistants.
1995 : D.M.R. Georget, R. Parker, et A.C. Smith, de l'institut de recherche sur la nourriture, Norwich, Angleterre, pour leur analyse rigoureuse des céréales de petit déjeuner détrempées.
2001 : David Schmidt de l'Université du Massachusetts pour sa réponse partielle à la question : « Pourquoi les rideaux de douche se gonflent-ils vers l'intérieur ? ».

Chimie

1992 : Ivette Bassa est récompensée pour sa synthèse de la gelée alimentaire bleu clair.
2005 : Edward Cussler et Brian Gettelfinger, université du Minnesota, pour avoir répondu à la question « les gens nagent-ils plus vite dans le sirop ou l'eau ? ».
2008 : Sharee A. Umpierre de l’université de Puerto Rico, Joseph A. Hill, des centres de fertilité de Nouvelle-Angleterre et à Deborah J. Anderson de l’université de médecine de Boston et de la Harvard medical school pour avoir démontré que le Coca-Cola était un spermicide efficace. Le prix est aussi remis aux chercheurs taïwanais Chuang-Ye Hong, C.C. Shieh, P. Wu, et B.N. Chiang qui ont de leur côté établi que le Coca-Cola n’était pas un spermicide efficace.




Médecine

1992 : F. Kanda, E. Yagi, M. Fukuda, K. Nakajima, T. Ohta et O. Nakata du centre de recherche Shisedo de Yokohama, pour leur étude pionnière « Découverte des composants chimiques responsables de la mauvaise odeur des pieds ».
1993 : James F. Nolan, Thomas J. Stillwell, et John P. Sands, Jr., miséricordieux hommes-médecins, pour leur douloureux mémoire de recherche, « Gestion correcte d'un pénis coincé dans une fermeture éclair ».
2006: Francis M. Fesmire de l'université de Tennessee, pour son rapport d'étude clinique sur le soulagement des hoquets tenaces par massage rectal digital.


Littérature

1993 : E. Topol, R. Califf, F. Van de Werf, P. W. Armstrong, et leurs 972 co-auteurs, pour avoir publié un article de recherche médicale qui a cent fois plus d'auteurs que de pages. (L'étude a été publiée dans The New England Journal of Medicine, volume 329, numéro 10 du 2 septembre 1993, pp. 673-82. Les auteurs viennent des pays suivants : Allemagne, Australie, Belgique, Canada, Espagne, États-Unis, France, Irlande, Israël, Luxembourg, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni, Suisse).
1998 : le docteur Mara Sidoli de Washington, DC, pour son étude lumineuse, « Péter : une défense contre les peurs inavouables ».
2004 : The American Nudist Research Library (Kissimmee, Floride, États-Unis), pour la préservation de l'histoire nudiste « afin que tout le monde puisse la voir ».


Pour sourire d'avantage, on peut consulter la liste complète sur Wikipédia.

vendredi 19 mars 2010

Mihail Chemiakin

Peintre et sculpteur russe, né à Moscou en 1943 et installé à New York depuis 1981.

Soyons francs, sa peinture surréalistico-naïve me laisse de marbre aussi je vous invite plutôt à découvrir ses oeuvres monumentales, notamment cette commande de la mairie de Moscou en 2001, "Children, victims of the adults' vices", exposée dans le parc qui jouxte l'Ambassade de Grande Bretagne :

On peut apprécier également cette représentation de la Déesse de la Fertilité,

du Savant ou du Philosophe au travail,

ou encore ce personnage dont j'ignore le nom et la signification...

jeudi 18 mars 2010

Rembrandt

Je vous entends déjà dire : "Qu'est-ce qu'il nous parle de ce peintre que tout le monde connait! On vient pas sur ce blogue pour des articles sur des gloires indiscutées !"

Ouais ! Peut-être...

Mais si vous connaissez ça :

avez vous déjà bien regardé cela ?

En 2006, à l'occasion du 4ème centenaire de sa naissance, les autorités culturelles des Pays-Bas ont demandé à Anna De Graef de scénariser la vie de Rembrandt Harmenszoon van Rijn, plus connu sous son seul prénom.
Le compositeur Dirk Brossé, déjà auteur de plusieurs musicals à succès (Daens, Tintin et le Temple du Soleil...) a signé la musique avec la participation de Jeroen Englebert.
Dans une mise en scène de Frank van Laeke et une chorégraphie de Danny Rosseel, le show a été un vrai triomphe, à telle enseigne qu'il a été repris depuis par des écoles de spectacle à travers tout le pays.

Voici une compilation, avec le géant de la scène batave Henk Poort dans le rôle titre :

mercredi 17 mars 2010

David O'mer

Cet artiste acrobate, gymnaste de formation, est né le 13 juin 1981 à Berlin.

Il fait partie de la troupe de cirque contemporain "La Clique" depuis 5 ans.

Voici une vidéo de son numéro le plus célèbre : "Sexy bath"

mardi 16 mars 2010

Louise de Vilmorin


Romancière et poétesse française, Louise Lévêque de Vilmorin, dite Louise de Vilmorin, est née en 1902 dans la maison familiale des grainetiers bien connus.

En 1934, sur les conseils d'André Malraux elle publia son premier roman.
Suivront "Le Lit à Colonnes", "Julietta" et son chef d'oeuvre, "Madame de...".
Tous trois seront adaptés au cinema pour lequel elle écrira, entre autre, le scénario de "La Française et l'Amour".

Elle publia également plusieurs recueil de poèmes empreints de fantaisie et parfois de féérie.

Intime d' Antoine de Saint-Exupéry, dont elle était une lointaine parente, elle partagea la vie de Malraux pendant de longues années.

Elle fut l'amie privilégiée de tous les artistes en renom de l'après-guerre qu'elle recevait dans la maison de famille de Verrières le Buisson.

C'est là qu'elle est morte en 1969.

Sa fantaisie s'exprima en particuliers dans des formes poétiques rares, telles que les holorimes. En voici un exemple très brillant :
À Cordoue

Accords doux

Décors d'août

C'est tôt beys zélés

À Cordoue.

Lâchant son silence

La chanson s'y lance

Cette eau baise, ailée

À Cordoue

Sept obèses et les

Accords d'août

Des corps doux

Et le vent

Oscille en silence

Élevant

Oh ! si lent, six lances.

À Cordoue

Bais et laids

Beys zélés, maintenant

Baisez-les mains tenant

Baies et lait :

Accord doux.

Quelques autres textes :

Il vole

En allant se coucher le soleil
Se reflète au vernis de ma table:
C’est le fromage rond de la fable
Au bec de mes ciseaux de
vermeil.

Mais où est le corbeau? Il vole.

Je voudrais coudre mais un aimant
Attire à lui toutes mes aiguilles.
Sur la place les joueurs de quilles
De belle en belle passent le temps.

Mais où est mon amant? Il vole.

C’est un voleur que j’ai pour amant,
Le corbeau vole et mon amant vole,
Voleur de coeur manque à sa parole
Et voleur de fromage est absent.

Mais où est le bonheur? Il vole.

Je pleure sous le saule pleureur
Je mêle mes larmes à ses feuilles
Je pleure car je veux qu’on me veuille
Et je ne plais pas à mon voleur.

Mais où donc est l’amour? Il vole.

Trouvez la rime à ma déraison
Et par les routes du paysage
Ramenez-moi mon amant volage
Qui prend les coeurs et perd ma raison.

Je veux que mon voleur me vole.


La solitude est verte

Chasseresse ou dévote ou porteuse de dons
La solitude est verte en des landes hantées,
Comme chansons du vent aux provinces chantées
Comme le souvenir lié à l’abandon.

La solitude est verte.

Verte comme verveine au parfum jardinier
Comme mousse crépue au bord de la fontaine
Et comme le poisson messager des sirènes,
Verte comme la science au front de l’écolier.

La solitude est verte.

Verte comme la pomme en sa simplicité,
Comme la grenouille, cœur glacé des vacances,
Verte comme tes yeux de désobéissance,
Verte comme l’exil où l’amour m’a jeté.

La solitude est verte.


Le peintre Mac Avoy a fait un très joli portrait de Louis de Vilmorin,


En novembre 2009, la comédienne Coralie Seyrig a proposé un spectacle à partir des textes et extraits de journaux intimes de l'écrivain. En voici un passage :

lundi 15 mars 2010

Terry Fox

Terry Fox est né le 28 juillet 1958 à Winnipeg, Manitoba.
Il a grandi à Port Coquitlam, près de Vancouver, en Colombie Britannique.

Pourvu d'une détermination sans faille dans tout ce qu'il entreprend, il se montre très tôt doué pour de nombreux sports : football, rugby, baseball.
Bien que de petite taille, sa pugnacité fait de lui un joueur de basket de premier plan au niveau scolaire. Il se montre également très brillant dans les sports nautiques, natation et plongeon.
Terry désire devenir professeur d'éducation physique et entre à l'Université Simon Fraser de Burnaby (B-C) où il participe activement à la vie du campus.

En 1977, l'examinant alors qu'il souffre d'un genou, les médecins lui diagnistiquent un ostéosarcome, une maladie cancéreuse à l'origine mal définie mais qui se déclare au niveau de l'articulation de la jambre entre 10 et 25 ans. Une seule solution : l'amputation du membre inferieur droit.
Pourvu d'une jambe artificielle, Terry se rétablit avec une rapidité qui surprend les docteurs : il parvient même à rejouer au basket en fauteuil et est sélectionné dans une équipe universitaire de haut niveau, dispute ensuite le championnat national qu'il remporte trois fois avec l'équipe d'Edmonton.

Ulcéré par le manque de moyens de l'unité de soin qu'il fréquente, il décide de participer à un marathon dans le but de sensibiliser l'opinion et de récolter des fonds.
C'est du moins ce qu'il dit à ses parents.
A son meilleur ami, Doug Alward, il confie son intention de traverser le Canada au profit de la Recherche contre le Cancer.
Son objectif, recueillir 1 $ par canadien.
Après une première expérience de marathon, il se lance : il écrit à la Canadian Cancer Society et se met en quête de sponsors.

Ford lui offre un camping-car, Imperial Oil le carburant et Adidas les chaussures.
Terry refuse toutes les offres qui supposent qu'il devienne un homme sandwich pendant sa course.
Le 12 avril 1980, Terry trampe sa jambe artificielle dans l'Océan Atlantique, près de St John à Terre Neuve.

Les débuts du "Marathon of Hope" sont difficile mais petit à petit, les médias s'interessent à l'aventure et le public suit.
Parcourant 42 km par jour, Terry et son van - conduit par son copain Doug - traversent les Provinces Maritimes, le Québec et arrivent en Ontario.

Il rejoint Ottawa pour le 1° juillet, jour de la fête nationale.
Il est reçu par Pierre-Elliott Trudeau, le Premier Ministre fédéral et par Edward Schreyer, le Gouverneur Général du Canada.
Son arrivée à Toronto est digne des plus grandes stars : la police de la province lui fait escorte et plusieurs vedettes du hockey viennent à sa rencontre avec des dons.

Le premier septembre, après 143 jours de course et 5373 kms, à la sortie de Thunder Bay, Terry Fox, épuisé, doit abandonner.
L'examen médical qui s'en suit est terrible : le cancer a gagné les deux poumons!
Les fonds récoltés ne se montent qu'à 1.7 million de $.
La chaîne de télé CTV organise alors un téléthon pour soutenir l'opération et recueille 10.5 million en 5 heures de programme !
Parmi les donateurs, les gouvernements de Colombie Britannique et de l'Ontario pour 1 million chacun au travers de fondations dédiées à la lutte contre le cancer.
Les dons continuent pendant tout l'hiver et en avril 1981, atteignent 23.5 million de $.

Le gouvernement du Canada fait de Terry le plus jeune compagnon de l' Ordre du Canada.
Il reçoit le Lou Marshall Award de l'athlète de l'année et est cité à l'Ordre de Dogwood, la plus haute distinction de Colombie Britannique.

Pendant ce temps, Terry continue sa chimiothérapie. Le pape Jean-Paul II lui fait savoir qu'il prie pour lui. Hélas, en vain.
En juin 81, il est à nouveau hospitalisé pour une pneumonie. Il sombre dans le coma et s'éteint le 28 juin à 4h35, un mois avant son 23ème anniversaire.

Le gouvernement canadien fait mettre les drapeaux en berne et les obsèques sont retransmis sur les principaux réseaux de télévision du pays.
S'adressant à la Chambre des Communes, le Premier Ministre Trudeau déclare :

"It occurs very rarely in the life of a nation that the courageous spirit of one person unites all people in the celebration of his life and in the mourning of his death....We do not think of him as one who was defeated by misfortune but as one who inspired us with the example of the triumph of the human spirit over adversity".

Isadore Sharp, un des tous premiers supporters de Terry, fondateur des Hôtels "Four Seasons", crée le Terry Fox Run, une course de charité annuelle dont la première édition a lieu dès septembre 1981 et réunit 3.5 millions de $.
A ce jour, 500 millions de $ ont été recueillis par les différentes manifestations organisées autour du nom de Terry Fox au bénéfice de la recherche contre le cancer.

Terry Fox a été élu Canadien numéro 1 du XXème siècle, et deuxième plus grand canadien de tous les temps par des enquêtes d'opinion.
Des écoles, des bibliothèques, des stades, des places, des parcs, des rues immortalisent désormais le nom et le combat de Terry à travers tout le Canada, de Montréal à Vancouver, en passant par Toronto ou Calgary.
Un timbre de 30 cents et une pièce d'un dollar honorent également sa mémoire.


Pendant le "Marathon de l'Espoir", Rod Stewart a composé cette émouvante chanson sur un texte de Bernie Taupin : "Never give up on a dream"



On peut être un héros en étant simplement soi-même, jusqu'au bout...

"I remember promising myself that, should I live, I would rise up to meet this new challenge [of fundraising for cancer research] face to face and prove myself worthy of life, something too many people take for granted."

dimanche 14 mars 2010

Elections, pièges à caleçon !

D'ailleurs ces jeunes néo-zélandais y ont perdu le leur !

Supporteurs du Labour Party de la Première Ministre sortante Helen Clarke, ils ont mené une campagne dépouillée et se sont rendu au bureau de vote dans leur costume de naissance !

Hélas, leurs efforts n'ont pas suffi : leur favorite a perdu les législatives de novembre 2008 !
Rendez-vous en 2011 pour la reconquête...

Qui vient avec moi aujourd'hui faire comme eux ?

vendredi 12 mars 2010

Vangelis

Evangelos Odysseas Papathanassiou, dit Vangélis, est un compositeur grec né le 29 mars 1943 à Volos.

Autodidacte, il commence à composer dès l'âge de 4 ans.

Il intègre un groupe de jazz, "The Forminx", au début des années soixante puis fonde avec Demis Roussos le groupe de pop-rock progressif "Aphrodite's Child".

En 1973, il entame une carrière solo avec un album expérimental "Earth".

Vangelis se lance ensuite dans la composition de génériques d' émissions télévisées et de documentaires, entre autre pour Frédéric Rossif et Jacques-Yves Cousteau.
A partir de 1981, il crée des musiques de films qui lui apportent la notoriété internationale :
"Les Charriots de Feu", "Blade Runner", "Mask", "1492 : Christophe Colomb", "Alexandre" et "Missing".

Il écrit également une suite symphonique "Mythodea" dont la NASA se servira pour illustrer ses images de l'exploration de la planète Mars.



jeudi 11 mars 2010

Et Dieu dans tout ça ?

Les églises ne sont plus les lieux qu'elles étaient...

Quant aux cours de dessin des religieuses, un peu olé-olé !

Et cette représentation du Jugement Dernier, un rien hot, non ?

Décidément, la religion inspire d'une drôle de façon les artistes contemporains...