mardi 23 mai 2017

Next To Normal


Presque normale.

Soit une famille moyenne des Etats Unis :

La mère Diana, qui souffre depuis 16 ans de troubles bipolaires et consulte un "psychopharmacologue" pour l'aider.
Le père, Dan, qui souffre avec sa femme et ne sait plus comment lui venir en aide.
Natalie, la fille, qui peine à trouver sa juste place et ne se sent pas aimée autant qu'elle en aurait besoin.
Et Gabe, ce fils presque adulte, mais décédé depuis 16 ans, qui hante sa mère et dont le souvenir se heurte au refus de son père et de sa soeur de parler de lui et de son absence.

De ces thèmes insolites de la maladie psychique, du deuil impossible d'un être cher, de la drogue, des pulsions suicidaires, de l'éthique médicale et des difficultés de la vie quotidienne dans une banlieue standard, Brian Yorkey (Omaha, 1968), a troussé un livret puissant, des dialogues forts et souvent spirituels et des lyrics percutants.

Il est servi par la musique de son compère Tom Kitt (New York, 1974) compositeur d'une partition rock, assortie de jolies balades, qui place l'histoire pathétique de cette famille à la dérive dans la modernité la plus crue.

Tom Kitt et Brian Yorkey
Le spectacle a été créé off-Broadway de novembre 2008 à janvier 2009.
En avril 2009, il débute sur Broadway.

Alice Ripley incarne Diana, J.Robert Spencer est Dan, Jennifer Damiano joue Natalie et le jeune Aaron Tveit devient Gabe.

Après 700 représentations, 3 Tony Awards en 2009 et un Prix Pulitzer en 2010, le show ferme ses portes en janvier 2011.

De nombreuses adaptations ont vu le jour à travers le monde, de l'Australie à la Scandinavie, de l'Asie à l'Amérique du Sud, de l'Europe à Israël.

Le début du spectacle : "Prologue" suivi de "Just another day"

video

"You don't know" suivi de "I'm the one" : Diana a voulu célébrer l'anniversaire de Gabe; Natalie et Dan ont dû lui rappeler qu'il n'est plus là. Elle s'emporte et se referme dans sa névrose tandis que Dan tente de la raisonner :

video

Diana, après une visite au psychiatre, redéroule le fil de sa vie : "I miss the mountains"

video

Gabe ne veut pas disparaître de la vie des siens : "I'm alive"

video


Décidée à accepter l'absence de son fils, Diana range ses affaires; mais une boîte à musique fait tout basculer..."I dreamed a dance" suivi de "There's a world"

video

Une question récurrente sur ce musical, est "Qui est donc Gabe ? Un fantôme, un fantasme de l'esprit malade de Diana ?"
J'ai trouvé dernièrement une réponse dans un commentaire de vidéo Youtube ;
Gabriel (Gabe) est dans la tête de ses parents : il est le souvenir qu'ils ont de lui.
Toujours vivant pour sa mère, évacué par son père (culpabilité de ne pas l'avoir protégé?) et inconnu de sa soeur (trop jeune à sa mort), il cajole la première, méprise le second et en veut à la troisième.

samedi 20 mai 2017

Malcolm vs The Middle

Penchons nous sur deux séries télévisées qui nous racontent la vie quotidienne d'une famille américaine moyenne.

Tout commence avec Malcolm en novembre 1999 sur le réseau Fox.
Créé par Linwood Boomer, la série compte 151 épisodes de 21 minutes répartis sur 7 saisons.


Autour de Malcolm (Frankie Muniz), un garçon surdoué (son QI est de 165) âgé de 11 ans au début de l'histoire, nous assistons au quotidien de sa famille : Loïs (Jane Kaczmarek), la mère autoritaire et hystérique, Hal (Bryan Cranston) le père, employé de bureau immature et irresponsable et les frères de Malcolm, Francis (Christopher Masterson), Reese (Justin Berfield) et Dewey (Erik Per Sullivan). Un cinquième enfant, Jamie, les rejoint à partir de la saison 5.

Les membres de la fratrie ont le don de se mettre dans des situations impossibles, du burlesque au dangereux, provoquant la réaction toujours outrancière de leur mère et la panique pathologique du père.

Malcolm se termine en mai 2006 mais a commencé sa carrière en France en 2001 sur les chaînes du Groupe M6.

Un épisode pour comprendre : Saison 1, Episode 5

video


En 2009, alors que Malcolm n'est plus diffusé, le réseau ABC valide le projet de Eileen Heisler et DeAnn Heline d'une série qui suivrait une famille moyenne basse d' Orson, petite ville fictive de l'Indiana.
Ainsi naquit The Middle.
La série se compose actuellement de 8 saisons soit 187 épisodes de 22 minutes.


Le personnage central est cette fois la mère, Frances "Frankie" Heck (Patricia Heaton), vendeuse de voitures peu douée et mère de famille dépassée malgré sa bonne volonté. Elle ne peut compter sur son mari Mike (Neil Flynn), gérant d'une carrière, taiseux et renfermé qui laisserait volontiers ses enfants vivre leur vie à leur guise.
Les enfants ce sont Axl (Charlie McDermott), l'ainé, adolescent de 16 ans paresseux et plus intéressé par les filles que par les études; Sue (Eden Sher), 14 ans, jeune fille optimiste et enthousiaste, désirant être populaire, mais irrémédiablement malchanceuse dans toutes ses entreprises; enfin Brick (Atticus Shaffer), 7 ans, intelligent mais atteint de palilalie, passionné de lecture et asocial.

Cette fois on est dans le quotidien pur jus : rien d'excentrique dans le fil des jours des personnages, mais des situations ordinaires qui échappent à leurs protagonistes et génèrent parfois des catastrophes ou à tout le moins, des embarras.

Saison 1 Episode 18 :

video

Certains ont reproché à The Middle de n'être qu'une copie de Malcolm.
Certes les deux séries se penchent sur une famille moyenne des USA, mais là ou la plus ancienne joue sur l'excès et la caricature - le comportement des parents relève souvent de la psychiatrie -, la seconde est plus bienveillante et plus proche du quotidien "normal" si tant est que le vie des Heck puisse être qualifiée ainsi...

jeudi 18 mai 2017

Chaminou et le Khrompire


Voilà une bande dessinée qui ne nous rajeunit pas !
Pensez, son auteur Raymond Macherot l'a réalisé en 1964 !


Né le 30 mars 1924 à Verviers, Macherot participe activement aux combats de la fin de la Seconde Guerre Mondiale.
Déjà marqué, avant le conflit par les comics américains, il découvre en 1945 les cartoons de Tex Avery.

Embauché comme journaliste au Courrier du Soir de Verviers, il collabore, comme dessinateur à la revue satyrique PAN.

De sa rencontre avec Jacques Martin qui débute sa série Alix, il est convaincu de se lancer à son tour dans la BD au journal de Tintin.
Son patron, Raymond Leblanc, remarque sa capacité à croquer les animaux : c'est ainsi que naît en 1954 la première héroïne animalière de Raymond Macherot, Chlorophylle.

Quittant 10 ans plus tard Tintin pour Spirou, il y donne le jour à la souris Sibylline et au détective Chaminou.

Il prend sa retraite en 1990 après avoir fait les beaux jours de Spirou dans diverses collaborations.

Raymons Macherot s'est éteint dans sa ville de Verviers le 26 septembre 2008.

Revenons donc sur Chaminou.

Ce personnage ne connaîtra qu'une seule aventure sous le crayon de Macherot, mais celle-ci est considérée aujourd'hui comme un des chefs d'oeuvres du 9° art !
Son auteur était conscient de la difficulté de trouver un nouveau scénario pour son héros : même s'il n'en a jamais évacué l'idée, il ne la concrétisera jamais et ce sera - après l'échec d'un album signé Bodart et Yann en 1980, Olivier Saive, en "collaboration" avec Macherot qui réalisera 4 albums.

Nous sommes en Zoolande, royaume des animaux où les différentes espèces vivent en harmonie sous la houlette débonnaire du roi Léon. Pour préserver la paix, la consommation de viande est prohibée.
Jusqu'au jour où un redoutable truand, un léopard, s'évade de prison ! Le Gouverneur de la Province du Sud, le loup Crunchblott, le dénonce comme étant un Khrompire, un dévoreur de viande !
Le chat détective Chaminou, sa secrétaire la cigogne Zonzon et son ami Pépin la souris mènent l'enquête.
Ils ne sont pas au bout de leur surprises, car le Khrompire est-il bien celui que l'on croit ?



L'histoire démarre :






et se complique pour les héros...















lundi 15 mai 2017

David Bisbal, survivre à Operacion Triunfo

Operación Triunfo est depuis 2001 un télé-crochet de la TVE.
Depuis quelques années, elle sert à sélectionner le représentant espagnol au Concours Eurovision de la Chanson.

Mais la première édition a vu arriver en finale un artiste qui est devenu une star dans la péninsule et même au delà des mers.

David Bisbal, est né à Almeria le 5 juin 1979.

Après son ultime prestation télévisée, il produit un premier album, "Corazon latino" qui se vend à 1.7 million d'exemplaires en Espagne, mais aussi en Amérique latine et même aux Etats-Unis.

"Digale" (2002)

video

Deux ans plus tard, "Buleria", son deuxième disque s'écoule à 1.3 millions de copies de par la monde. Et un duo avec l'autre super star ibérique, Alejandro Sanz.

"Desnudate, Mujer" (2004)


video

Le troisième opus, "Premonicion", en 2006, atteint le million d'exemplaires et lui vaut une collaboration avec Rihanna sur le titre "Hate that I love you".

"Torre de Babel" (2006) - avec Wisin & Yandel

video

"Sin mirar altras", en 2009, ne réalise que 500 000 ventes dans le monde, mais il se produit à nouveau aux USA et chante en duo avec Miley Cyrus.

"24 horas" (2009)


video

Après avoir décroché son 3° Grammy de l'artiste hispanique de l'année, il produit en 2014, "Tu y yo" qui est disque de platine dans plusieurs pays du monde. Son audience gagne le Japon et les pays d'Europe orientale (Roumanie).

"Si pero no" (2014)

video

Son dernier album en date, "Hijos del mar", est disque de platine en Espagne en 2 semaines.

"Hijos del mar" (2016)


video

Une carrière qui devrait laisser rêveurs bien des candidats de nos Star Academy, Nouvelle Star et autres The Voice...

vendredi 12 mai 2017

Madame Marguerite


Voila une pièce de théâtre peu banale puisqu'elle s'apparente à un one-woman show.

Incarnée en 1974 par la grande Annie Girardot, dans une mise en scène de Jorge Lavelli,
Madame Marguerite est née de la plume du dramaturge brésilien Roberto Athayde.
Le texte a été adapté par le génial Jean-Loup Dabadie.

J'ai eu la chance d'assister à une représentation de cette pièce au Théâtre de Chelles, lors de la tournée de 1975 et d'y applaudir cette immense artiste.

Spectacle truculent et parfois dérangeant, on passe de l'émotion au rire sans temps mort.

Je vous propose d'abord un reportage télévisé qui parcourt la pièce entre deux interviews de l'actrice et du metteur en scène :

video

Annie Girardot a été Madame Marguerite plus de 300 fois sur les planches et ce rôle est sans doute le plus emblématique de sa carrière.
Depuis, plusieurs reprises ont été montées mais aucune, à en juger par les extraits disponibles sur Youtube, n'a jamais atteint l'intensité émotionnelle et comique de la version originale.

Allez, un autre extrait :

video

mercredi 10 mai 2017

Sport sans artifice : 1 - Natation

Les activités sportives nécessitent parfois des équipements sophistiqués et coûteux.

Certains préfèrent s'y adonner en se dispensant des vêtements habituellement requis pour leur sport favori.

Par soucis d'économie ou par goût !

Commençons par considérer la natation.
Et en premier lieu, à la piscine !

Sur le bord :

Au départ d'une course :

En solitaire :

Sous l'eau :
 


En surface :

En duo :


En compétition :




En public :



dimanche 7 mai 2017

La musique des astres

L'espace intersidéral.
Les étoiles, les mondes lointains.

Comment les compositeurs contemporains ont ils évoqué les immensités infinies de l'univers ?

Selon leurs âges et leurs nationalités, les réponses sont subtilement différentes.

Voici 4 morceaux inspirés par l'espace pour vous faire un jugement :

Née le 11 mai 1954 à Cambridge, Judith Weir est Maître de musique de la Reine depuis 2014.
Elle nous propose "Airs From Another Planet", composé en 1986 :

video

Per Nørgård, lui est né le 13 juillet 1932 à Gentofte au Danemark. Il est depuis Carl Nielssen, la grande figure de la musique "sérieuse" de son pays.
En 1958 il a écrit "Constellations" :

video

Toru Takemitsu est un compositeur japonais, né et mort à Tokyo (8 octobre 1930 - 20 février 1996).
Voici sa composition intitulée "Orion" qui date de 1984 :

video


Gustav Holst, né Gustavus von Holst, était britannique d'origine suédoise (1874-1934) et a réalisé une suite symphonique sur les planètes du système solaire.
Voici la partie sur "Mars, the bringer of war" :

video