vendredi 12 octobre 2018

Concours Eurovision (55) : Brelant de dames des '60

Une chose m'énerve, chaque année, ce sont les articles de soit disant spécialistes de la variété qui affirment que les chansons du Concours Eurovision sont "formatées" et répondent aux critères strictes d'un moule commercial.

Et ta soeur ?

Je vais vous démontrer en quelques articles qu'il n'existe aucun "format Eurovision" si on passe en revue quelques gagnants soigneusement sélectionnés.

1964 - Italie

Gigliola Cinquetti interprète "Non ho l'éta"

Paroles de Mario Panzeri, musique de Nicola Salerno


1967 - Royaume Uni

Sandie Shaw chante "Puppet on a string"

Paroles et musique de Bill Martin et Phil Coulter


1969 - Pays-Bas

Lenny Kuhr l'emporte avec une chanson qu'elle a écrite et composée, "De troubadour"


Vous voyez - ou entendez - un quelconque point commun entre ces titres ? Pas moi !
Et j'approfondirai la question avec d'autres exemples dans des volets ultérieurs !

mercredi 10 octobre 2018

Silence, Robert Redford tourne !


Quelque soit votre âge, vous connaissez cet acteur américain.
Né le 18 août 1936 à Santa Monica (Californie), Robert Redford est une légende du cinéma mondial.

Mais outre ses talents de comédien, Robert Redford s'est illustré depuis 1980 en étant passé de l'autre côté de la caméra.

C'est en 1980 qu'il réalise son premier long métrage, "Ordinary People" (en français "Des Gens comme les Autres") qui lui valent un oscar du meilleur film, du meilleur réalisateur et du meilleur scénario (signé Alvin Sargent).


Après la mort dans un accident de bâteau de leur fils aîné, le couple Jarrett se désagrège lentement mais inexorablement. Et c'est le cadet, Conrad, qui semble souffrir le plus de la froideur de sa mère, toute repliée dans le soucis des apparences sociales, au point de perdre sa capacité à aimer les siens.


Après ce portrait poignant d'une famille dysfonctionnelle, Redford propose en 1992 un opus plus lumineux, "Et au milieu coule une rivière" adapté de la nouvelle de Norman Maclean,
avec un Brad Pitt, véritable réincarnation du metteur en scène.


Le Montana, au début du xxe siècle. Un pasteur rigoriste inculque à ses deux jeunes enfants sa passion pour la pêche à la mouche. Une distraction qui saura toujours réunir Norman et Paul, que la vie aura éloignés pendant de nombreuses années.





Pour ses autres films je passerai "L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux" pour la raison que je ne l'ai pas vu...

Je retiendrai par contre deux longs métrages moins connus mais qui m'ont séduit.

"Quiz Show" en 1994, inspiré d(une histoire vraie, dévoilant les magouilles à l'oeuvre dans l'univers des jeux télévisés, avec un excellent John Turturo.


A la fin des années 50, aux Etats-unis, le jeu télévisé "Twenty one" est en tête des audiences et génère des recettes publicitaires confortables. Las, le candidat qui brille depuis plusieurs émissions n'a rien de charismatique (commerçant juif sans charme) et l'intérêt du public s'érode. Les producteurs envisagent de lui substituer un fils de famille d'intellectuels, diplômé et photogénique. Mais au prix de quelques arrangements avec l'honnêteté du jeu et la morale...


"La Légende de Bagger Vance", sorti en 2000 d'après le roman de Steven Pressfield avec Matt Damon et Will Smith en vedette.


A Savannah, en Georgie, au début du XXème siècle, Rannulph Junuh est un prodige du golf, fiancé à la riche héritière Adèle Invergordon. Appelé par la conscription à aller se battre sur le front de la Première Guerre Mondiale. Porté disparu, il passe pour mort dans sa ville mais y revient secrètement. Traumatisé, il y vit à l'écart de tous.
Ruiné par la crise de 1929, le père d'Adèle se suicide. Sa fille entreprend de re-dynamiser Savannah et propose l'organisation d'un tournoi de golf regroupant les deux meilleurs joueurs du moment et se lance à la recherche de son ex fiancé pour qu'il se mesure à eux.
Junuh finit pas accepter sans enthousiasme, quand surgit de nulle part l'énigmatique Bagger Vance...


lundi 8 octobre 2018

Alexandre Deïneka, le réalisme soviétique mais pas que...


Né le 8 mai 1899 à Koursk, Alexandre Deïneka est issu d'une famille de cheminots et étudie les beaux-arts à Kharkov de 1915 à 1917.

Soutient dès le début de la Révolution bolchévique, il s'engage dans l'Armée Rouge et devient animateur de l'Association des Artistes Prolétariens.

D'abord adepte du réalisme révolutionnaire, il dessine plusieurs affiches de propagande.
Dans les années 30, son art s'affine et se teinte de modernisme, dépeignant des travailleurs dans leurs oeuvres mais d'une manière personnelle.

Après la Seconde Guerre Mondiale, ses peintures et mosaïques montrent des activités sportives de grandes tailles, s'éloignant de plus en plus du réalisme soviétique standard.

Il reçoit le Prix Lénine en 1964 et décède le 12 juin 1969 à Moscou.

















vendredi 5 octobre 2018

Gilles Marchal, baryton de variété

Gilles Pestre naît le 2 septembre 1944 à Paris.

Auteur-compositeur, sa voix de basse séduit Lucien Morisse, directeur-général d'Europe 1 et surtout des Disc'AZ qui produit son premier EP paru en 1967 sous le pseudonyme de Gilles Marchal, nom de jeune fille de sa mère.

C'est un an plus tard que le succès grand public arrive avec un titre adapté d'une chanson de Lee Hazlewood qu'il interpréta en duo avec Nancy Sinatra, "Summer wine".
Gilles Marchal l'enregistre avec Martine Habib :


A l'été 1970, nouvelle adaptation, avec un extrait de la comédie musicale de Lerner et Loewe
"Paint your wagon" qui vient d'être portée à l'écran et dont la chanson phare "Wanderin' star" était chantée par Lee Marvin.
Maurice Vidalin signe les paroles françaises de "L'étoile filante" :


Les adaptations font flores et le succès suivant de Gilles n'est autre que la bande originale du film "Macadam cowboy", signée John  Barry, sur laquelle il pose ses propres paroles : "Comme un étranger dans la ville"


De cette première période on retiendra également ce joli texte sur une musique de Martine Habib,
"Les rues de la ville"


Le deuxième album qui sort en 1977 est écrit et composé par Gilles et c'est le début du second volet de sa carrière.
"Drôle de vie" connait un joli succès public en 1978.


En 1982, pour mettre un terme à sa carrière de chanteur, il reprend "Céline" de Hugues Aufray et propose en face B ce texte de Vline Buggy sur une musique de sa composition,
"Les maisons sans visage"


Désormais, Gilles Marchal va se consacrer à l'écriture de livres d'anecdotes historiques.



Il meurt le 11 avril 2013 au Chesnay.

mercredi 3 octobre 2018

L'art du Cyr Wheel, la toupie humaine

Je ne sais pas s'il est opportun voire pertinent de vous décrire une "cyr wheel".

A l'origine appareil sportif apparu pendant la première moitié du XX° siècle en Allemagne d'où son nom de "roue allemande".
Il est "réinventé" en 1996 par le canadien Daniel Cyr comme accessoire de cirque.
De nombreux artistes s'emparent alors dans le monde entier de l'ustensile qui devient "the Cyr wheel".

Cet appareil d'acrobatie circassienne ou de music-hall, peut générer un numéro de grande beauté et même de poésie certaine pour peu que l'artiste qui la manie soit inspiré et possède une sorte de grâce.

Je vous propose de voir ce que trois "wheelers" sont capables de faire avec cet anneau-roue plus grand qu'eux.

Francis Perreault (Québec)


Renàto Illès (Hongrie)


Matthew Richardson (Etats-Unis)


Ce dernier, en collaboration avec Francis Perreault a créé ce duo, ballet hommage aux victimes de la tuerie homophobe d'Orlando en 2016 :


lundi 1 octobre 2018

Cékilédam ? 17 - Stars estivales

Cet été 2018 deux femmes politiques, l'une chef de gouvernement, l'autre chef d'Etat, ont fait la une de l'actualité pour des raisons bien différentes mais toutes deux ce sont attiré la sympathie de l'opinion publique mondiale.


Kolinda Grabar-Kitarovic, née le 29 avril 1968 à Rijeka, est une femme d'Etat croate, membre de l'Union démocratique croate. Elle a été élue Présidente de la République le 18 février 2015.

Lors de la Coupe du Monde de Football, elle a conquis le coeur des spectateurs et téléspectateurs en se montrant extraordinairement fair-play à l'issue de la finale perdue par son équipe nationale.
Elle a chaleureusement félicité Emmanuel Macron puis les joueurs français dans leur vestiaire avec un large sourire.
De quoi faire oublier son orientation politique plutôt droitière de stricte obédience...


La seconde a attiré l'attention des foules pour une tout autre raison.


Jacinda Ardern est une femme politique néo-zélandaise, née le 26 juillet 1980 à Hamilton.
Membre du Parti Travailliste, elle est premier Ministre de Nouvelle Zélande depuis le 26 octobre 2017.

Quelques jours après son élection elle apprend qu'elle est enceinte.
Elle publie l'information sur les réseaux sociaux en janvier 2018 et accouche le 21 juin d'une petite fille. Après 6 semaines de congés maternité, elle reprend son poste et son mari devient père au foyer...


vendredi 28 septembre 2018

Le Grand Orchestre du Splendid

En 1977 un groupe de musiciens fait un boeuf dans le café-théâtre parisien Le Splendid.

Ils reprennent des morceaux de Duke Ellington et de Ray Ventura et ils sont remarqués par Jean-Louis Foulquier, animateur vedette de Saltimbanques sur France-Inter et fondateur des Francofolies.

Les musiciens deviennent un groupe qui intègre l'émission en reprenant des titres de jazz et de variété.

Devenu Le Grand Orchestre du Splendid, la formation se construit une identité, alliant divers genres musicaux et se composant des titres originaux.

Ce sont les frères Thibault, Xavier et Frédéric, qui sont les auteurs-compositeurs et les principaux animateurs de l'ensemble.

Plusieurs chansons vont connaître un grand succès public.

"La Salsa du Démon"


"Macao"



"Radio Pirate"



"Les Explorateurs"