dimanche 23 mars 2014

V for Vendetta


Vous connaissez certainement ce visage. Ou plus exactement ce masque.
Les militants contestataires des différents mouvements des "Indignés" de par le monde s'en sont servi depuis le début de la crise financière de 2008.

Mais ce masque a pour origine une bande dessinée britannique signée Alan Moore pour le scénario et David Lloyd pour les dessins.

Mais l'adaptation cinématographique est pour moi plus intéressante.
Réalisée en 2006 par James McTeigue sur une adaptation des frères Wachowski, les auteurs de Matrix, cette version est plus directement en résonance avec l'actualité des 18 derniers mois.

A la suite d'une série d'attentats terroristes particulièrement odieux et meurtriers, un parti fasciste se fait élire à la tête du Royaume Uni et son leader, Adam Sutler, nommé Haut Chancelier, organise une dictature brutale à base d'épuration ethnique, de chasse aux "déviants" de toutes sortes et d'opposants politiques.
Un étrange personnage, qui se fait appeler V, mène plusieurs actions anti gouvernementales et annonce de façon spectaculaire une action définitive qui va abattre le régime.
Cette action s'apparente à celle menée le 5 novembre 1605, quand un nommé Guy Fawkes voulut, au cours de ce qui est connu comme "la Conspiration des Poudres", faire exploser le Parlement de Westminster en protestation contre la corruption des élites politiques de l'époque.
Contrecarrant habilement les ressources technologiques du gouvernement de Adam Sutler, V, avec l'aide de Evey, une jeune femme qu'il sauve de la milice fasciste, parviendra-t-il à ouvrir les yeux du peuple britannique ?

L'action se déroule entre le 4 et le 5 novembre avec quelques fash backs explicatifs de l'identité de V et de ses motivations.
Magnifiquement filmée et mise en scène, l'histoire est valorisée par une excellente distribution et une superbe illustration musicale.


Elle nous montre comment un pays, pourtant réputé pour son attachement aux valeurs démocratiques, peut abdiquer sa liberté en échange d'une supposée sécurité.
Et surtout que le salut pour un peuple ne réside par uniquement dans l'action d'un personnage providentiel - même si celle-ci peut être décisive - mais dans une prise de conscience du peuple lui même et dans sa détermination à changer les choses.

Première rencontre de V et Evey :

video

Exposé des intentions de V à Evey :

video

Discours de V à la population de Londres :


video

V rencontre les dirigeants du pays dans les sous sols du métro :


video

La nuit du 5 novembre :


video

Aucun commentaire: