mardi 15 décembre 2015

L'illusionniste

Je l'ai déjà dit, mais il y a des soirées sur Arte où on a l'occasion de découvrir des pépites du 7ème art.

C'est sans en connaître rien que je me suis installé devant mon poste pour regarder ce long métrage animé. Et j'ai passé une soirée formidable !


Réalisé en 2010 par Sylvain Chomet, déjà auteur de La Vieille Dame et les Pigeons et les fameuses Triplettes de Belleville, sur un avant projet signé Jacques Tati - excusez du peu - est en fait une production franco-britannique.

Sylvain Chomet a adapté le script de Tati, assuré le montage et composé la musique.

Pour un moment magique - oui, moment car le film défile très, trop vite - où l'on retrouve l'esprit du grand Jacques et la finesse et la poésie de Chomet.

À la fin des années 1950, le monde du music-hall penche vers sa fin depuis la naissance du rock 'n' roll. Un vieil illusionniste se considère comme un artiste en voie de disparition et quitte les salles de spectacle parisiennes pour tenter sa nouvelle chance à Londres, mais la situation est malheureusement la même au Royaume-Uni. Il continue alors à faire ses tours dans de petits théâtres et dans des bars. Un jour, il va rencontrer une jeune fille nommée Alice dans un pub d’un village écossais, et sa vie va changer…
Et puis, voyez vous même :

video

video

video

video

video

Aucun commentaire: