mardi 22 mars 2011

The Fix

Le grand metteur en scène américain Harold Prince a dit un jour qu'une bonne comédie musicale c'est avant tout une pièce de théâtre dans laquelle, lorsque les sentiments sont trop intenses, les personnages chantent.

Cette anecdote pour faire remarquer que les sujets des "musicals" anglo-saxons ne se résument pas aux tribulations d'adolescents boutonneux en mal de notoriété artistique.
La preuve : The Fix, véritable tragédie grecque des temps modernes.
Un synopsis original de John Dempsey - il a signé aussi les lyrics - et une musique de Dana P. Rowe nous invite à réfléchir sur l'histoire récente :

Le sénateur et candidat à l'élection présidentielle américaine, Reed Chandler, meurt dans les bras de sa maîtresse. Sa veuve, Violet, persuade son beau-frère, Grahame, de coacher son fils Cal pour qu'il prenne la suite de son père.
Après s'être fait élire conseiller municipal puis Gouverneur de l'Etat, Cal se lasse de la situation : marié à la charmante mais conventionnelle Deborah, il se laisse séduire par une chanteuse de cabaret, Tina. Mais celle ci est la "protégée" du chef de la mafia locale, Anthony Gliardi.
Entré en conflit ouvert avec le mafieux qui lui fournit alcool et drogue, Cal est finalement abattu par le truand en même temps que Tina.
Violet se tourne alors à nouveau vers Grahame pour qu'il manage Cal Jr, le fils de Cal et Deborah...

Produit par Cameron Mackintosh, le spectacle a été créé par John Barrowman (Cal) et Philip Quast (Grahame) le 29 avril 1997 au Donmar Warehouse à Londres.

video
"One, two, three"


video
"Embrace tomorrow"

video
 "The upper hand"

Aucun commentaire: