vendredi 24 octobre 2014

Die tote Stadt


"Die tote Stadt" est un opéra en trois actes de Erich Wolfgang Korngold (Brno, 29 mai 1897 - Hollywood, 29 novembre 1957) compositeur autrichien, naturalisé américain en 1943.

Enfant prodige, Korngold s'exerce à l'harmonie puis à la composition dès l'âge de 5 ans.

C'est en 1920 qu'il rencontre la consécration publique avec son opéra "Die tote Statdt", sur un livret qu'il signe avec son père, adaptation du roman de Georges Rodenbach, "Bruges-la morte" paru en 1892.


Sollicité par le cinéma, il compose de nombreuses musiques de films qui séduisent la critique et- lui garantissent une postérité que ses oeuvres lyriques ne retrouvent pas dans l'immédiate après-guerre.

Toutefois, ces dernières années, un retour en grâce de Korngold et ses opéras, notamment "Die tote Stadt", se fait jour.

En voici quelques extraits, avec James King et Karan Armstrong dans les rôles principaux :

Dans l'atmosphère brumeuse de Bruges, Paul vit immergé dans le souvenir de sa femme défunte, Marie. Son ami Frank et sa femme de chambre Brigitta tentent vainement par des reproches de le sortir de son obsession. Paul croit voir sa femme réincarnée dans la danseuse Marietta qui lui chante la chanson que Marie lui chantait : Glück, das mir verblieb. Marietta semble prête à l'aimer.
video

video

video

video

Considéré comme l'ultime descendant des compositeurs romantiques autrichiens comme Richard Strauss ou Gustav Malher, Korngold est lui même source d'inspiration avouée pour les compositeurs de films tels John Williams ou Jerry Goldsmith.

Aucun commentaire: