samedi 4 octobre 2014

Queimada



En 1969, le metteur en scène italien Gillo Pontecorvo (19 novembre 1919 - 12 octobre 2006) réalise son cinquième film, "Queimada" avec Marlon Brando en vedette.


D'abord documentariste, Pontecorvo s'est fait le spécialiste du cinéma engagé voire militant.

Après "La bataille d'Alger" qui lui a valu un Oscar, il propose ici une réflexion politique sur le colonialisme avec en fond un combat épique et exotique pour la liberté.

Dans l'ile imaginaire des Caraïbes de Queimada, sous domination portugaise, les colons se sentant méprisés se révoltent contre la métropole.
Sir William Walker, un agent britannique, les aide de concert avec les esclaves noirs de l'île.
Une fois la victoire acquise, les colons se désintéressent du sort des esclaves et l'oppression reprend, cette fois au bénéfice commercial de la Grande Bretagne.
Pour contraindre les nouvelles autorités à bien servir le Couronne, Walker fomente une seconde révolte des esclaves puis, une fois que la leçon est bien assimilée, leur fournit les moyens de vaincre la rébellion.

Scénario de Franco Solinas et Giorgio Arlorio, musique de Ennio Morricone, avec Marlon Brando - Walker - Renato Salvatori - Sanchez,le leader des riches créoles - et Evaristo Marques - Jose Dolores, le chef des esclaves révoltés - Queimada a été tourné à Cartagène en Colombie.

Réflexion sur le cynisme en politique et les manipulations des masses - ou des groupes d'influence - au nom de grand idéaux, le film dénonce le rôle des affairistes dans la conduite des affaires du monde, qui ignorent les autorités légales et démocratiques pour atteindre leurs objectifs mercantiles.


video

video

Aucun commentaire: