jeudi 5 janvier 2017

L'autre Patrick : Juvet !

Vous connaissez certainement cet artiste, sinon directement, au moins par votre mère ou grand-mère ?

Né le 21 août 1950 à Montreux, ce citoyen helvétique débute très tôt à jouer du piano puisqu'il entre dès 6 ans au Conservatoire de Lausanne.

Après des études dans une école d'arts décoratifs, il est sollicité pour devenir mannequin en Allemagne. De là, il part pour Paris, rejoindre son compagnon et se fait reconnaitre comme compositeur.

Engagé par Eddie Barclay qui produit "La Musica" en 1971, Patrick Juvet compose pour Claude François "Le Lundi au Soleil" et représente la Suisse au Concours Eurovision en 1973 avec "Je vais me marier, Marie" qui se classe 13°.

Il rencontre un jeune musicien, Jean-Michel Jarre, qui paradoxalement lui écrit les textes de ses chansons, comme ce "Love" 

video

ou ces "Rêves immoraux"

video

Puis, il part pour Los Angeles où il compose ses plus fameux tubes disco "Où sont les femmes" et "I love America".

Mais ce que je préfère ce sont les ballades romantiques, aux musiques lentes comme "Des Bleus au coeur"

video


ou "Faut pas rêver", toujours en collaboration avec Jean-Michel Jarre,

video

Suivent d'autres titres intimistes qui ne rencontrent pas le succès mérité à l'image de cet autobiographique "De plus en plus seul"

video

Patrick Juvet vit une descente aux enfers : les ventes chutent et au fur et à mesure de sa baisse de popularité, il sombre dans l'alcool et la drogue.

Il se reprend au milieu des années 80 et publie un nouveau disque avec, entre autres, "L'amour avec les yeux" en 1987,

video

et en 1992 "Solitudes" :

video

Dans les années 2000, Patrick participe à plusieurs tournées "Age Tendre et Têtes de Bois".

Passé de "chanteur à minettes" à "Pape du disco", Patrick Juvet est avant tout un  très bon mélodiste et compositeur, comme en témoigne la BO du film "Laura, les ombres de l'été" réalisé par David Hamilton en 1979 :

video


Aucun commentaire: