mercredi 21 décembre 2011

Without You

Certaines chansons deviennent des légendes.
Celle ci, "Without You", est plus que ça : c'est à la fois un hymne et une tragédie.
Crée en 1970 par Pete Ham et Tom Evans du groupe britannique Badfinger, cette évocation d'un amour perdu ne rencontre alors qu'un succès d'estime.

A l'origine, Pete Ham avait composé la musique et une partie du texte mais buttait sur le couplet.
 Un soir Tom Evans propose à Pete de l'aider à mettre en forme une idée de chanson. Pete, qui avait promis à sa fiancée de passer la soirée avec elle, tente de remettre ça à plus tard.
Mais la jeune femme l'en dissuade, prétextant que ça lui est égal s'il passe la nuit à écrire la chanson. C'est le regret qu'il lit dans son regard qui lui procure les vers qui lui manquaient pour sa chanson à lui.

Le titre-gimmic ne viendra qu'ensuite, quand Tom Evans, ayant rencontré la femme de sa vie, lui écrit une chanson où il déclare qu'il n'imagine pas une vie sans elle : les deux anecdotes fusionnent et ainsi nait "Without You" par Badfinger :

video

En 1971, Harry Nilsson, vedette reconnue grâce à "Everybody's talkin'" du film Macadam Cowboy, interprète la chanson dans un  gala, croyant qu'elle est...des Beatles !
Réalisant son erreur, il enregistre cette variation dans son album "Nilsson Schmilsson" en 1972.
C'est le triomphe international ! Numéro un dans plusieurs pays - en dehors des USA - la version de Nilsson devient LA référence.

video

Mais c'est là que l'histoire devient plus triste que la chanson.
En 1975, le groupe Badfinger décline. Les revenus de "Without You" ont été détournés par Polley, leur impresario.
Le 25 avril, Pete Ham, devenu dépressif, se pend dans son garage, accusant Polley de l'avoir conduit à cette extrémité.
Le groupe est dissous.
Tom Evans, après des tribulations judiciaires longues et complexes, récupère une partie des droits de la chanson-phare mais le 19 novembre 1983, après une dispute avec un ancien membre de Badfinger à propos des royalties, il se pend lui aussi.
Il laisse un mot expliquant qu'il part rejoindre Pete dont il n'a jamais accepté la mort.
Polley, exilé aux USA puis au Canada, vit toujours des revenus de "Without You" qu'il a cessé de re-verser à la mort des auteurs...!

180 versions de la chanson sont aujourd'hui répertoriées.
Paul McCartney en a dit un jour : "It is the killer song of all time".

Aucun commentaire: