samedi 10 mars 2012

Chariots of Fire


Chariots of Fire (Les Chariots de Feu) est un film britannique réalisé en 1981 par Hugh Hudson.


Il met en scène l'histoire authentique de deux athlètes britanniques, Harold Abrahams (Ben Cross), fils d'un usurier juif qui doit lutter contre l'antisémitisme pour pouvoir se mesurer à l' "écossais volant", Eric Liddell (Ian Charleson), dont le père était missionnaire.
Tous deux doivent s'affronter dans l'épreuve du 100m lors des Jeux olympiques de Paris en 1924.
Mais Liddell, fervent presbytérien, refuse de participer à la finale car elle est programmée un dimanche et sa religion ne le lui permet pas. En revanche, il est autorisé par le Comité Olympique à courir sur 400m, le jeudi.
Abrahams déjoue tous les pronostics en dominant les américains favoris de l'épreuve et remporte la médaille d'or du 100m.
Liddell quant à lui, gagne le 400m. Le duel n'a pas eu lieu...


Le film insiste également sur le parcours des deux hommes, tant sportif que culturel et religieux et sur leur combat pour imposer leurs ambitions en harmonie avec leurs devoirs.
La réalisation raffinée de Hugh Hudson, la musique éthérée de Vangelis ont fait la renommé de ce film qui remporta l'Oscar du meilleur film, de la meilleure musique et du meilleur scénario en 1982, ainsi que le BAFTA et le Golden Globe.

video

video
 Le titre du film évoque un poème de William Blake, connu outre Manche sous le titre de "Jerusalem" mais en réalité extrait de "And did those feet in ancient time" :

Bring me my bow of burning gold !
Bring me my arrows of desire !
Bring me my spear ! O clouds, unfold !
Bring me my chariot of fire !

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Excellent post. I definitely love this website.
Continue the good work!
my webpage - Fiche Unibet

Anonyme a dit…

always i used to read smaller articles or reviews
which as well clear their motive, and that is also happening with this piece of
writing which I am reading now.
Also see my web page - Paris Sportifs

Anonyme a dit…

I couldn't refrain from commenting. Exceptionally well written!
My homepage : gros nibards