vendredi 25 mai 2012

Arrested development

La raison sociale de ce blogue, c'est que la curiosité est une qualité !
La preuve, cette série télévisée.
Parce que le dvd était en promo à la FNAC, j'ai lu le dos du coffret et je l'ai acheté, convaincu par le résumé que cette histoire pouvait être intéressante.

Arrested Development (en québécois, "Les Nouveaux Pauvres") est née en 2003 aux USA, sur une idée de Mitchell Hurwitz pour la chaîne Fox.
Le début de l'intrigue a un air de déjà vu : Michaël, un jeune avocat, veuf et père d'un garçon de 13 ans, lassé de l'égoïsme de ses proches, décide de quitter la Floride pour s'installer en Arizona, d'autant que son père a choisit de confier son groupe financier à son épouse alors qu'il estimait mériter cette place.
Mais, la veille de son départ, le pater familias est arrêté pour corruption, abus de biens sociaux et fraude fiscale. Les revenus de la société sont bloqués.
Michaël accepte de rester pour aider son père et épauler sa famille, dont les membres, tous plus déjantés et psychopathes soft les uns que les autres, ne sont pas habitués à se coltiner aux difficultés de l'existence, surtout financières.
Et les découvertes concernant les turpitudes du papa vont s'accumuler et bouleverser la vie du héros qui va devoir maitriser son troupeau d'inadaptés sociaux tout en affrontant les autorités...et les anciens associés de son géniteur !

C'est le traitement du scénario qui fait la différence : toutes les situations sans exceptions, sont traités avec humour voire loufoquerie et dégénèrent invariablement en burlesque hilarant ! des dialogues percutants et irrésistibles, un montage nerveux et inventif - un mixe de reportage et de collage façon "CSI" - et des acteurs dynamiques en font un spectacle très réjouissant.

Hélas, il semble que ce style d'humour fonctionne mieux en Europe qu'aux States ! L'audience ne suit pas et la Fox réduit le nombre des épisodes des saisons 2 et 3 puis annule la série en 2006.
En dépit de 6 Emmy Awards en 2004-2005 et un Golden Globe pour Jason Bateman, l'acteur principal,
"Arrested Development" s'arrête après seulement 53 épisodes de 21 minutes.
Un espoir pourtant, le réseau Netfix a acquis les droits en 2011 et commandé une 4ème saison de 10 épisodes pour 2013 !


video

Aucun commentaire: