dimanche 11 décembre 2016

Le Tribunal des Flagrants Délires

C'était en ces temps immémoriaux où j'étais un auditeur assidu de France Inter.

Du lundi au vendredi, à partir de 11h30 et jusqu'à 12h45 j'assistais aux audiences de ce tribunal pour rire.

De septembre 1980 à juin 1981 puis de septembre 1982 à juin 1983, plusieurs dizaines de personnalités des arts, spectacle, lettres et quelques politiques sont passés en jugement

Produit par Monique DebarbatLe Tribunal des Flagrants Délires était présidé par Claude Villers.
L'accusation était menée par "le Procureur de la République Desproges Française", Pierre Desproges.
La défense du prévenu était assurée par Luis Régo.

Plusieurs témoins étaient cités, par la défense comme à charge.

Les chefs d'inculpation, souvent loufoques, étaient en rapport avec l'activité des accusés.

Le réquisitoire de Pierre Desproges, comme la plaidoirie, donnaient généralement lieu à des digressions et des exposés farfelus sans rapport avec les faits reprochés à l'accusé.

Cinq jurés, tirés au sort parmi le public, rendait le verdict à la fin de l'émission.

Quel que soit le verdict, l'accusé était invité à terminer l'audience en interprétant une chanson.

Voici une émission, dans son intégralité, qui nous permet de retrouver Cabu :

video

Certains invités ont fait preuve de beaucoup de répartie; je vous laisse juger en écoutant le passage de Gilles Vigneault :

video

Aucun commentaire: