dimanche 12 février 2017

The Voice : usine à tubes ou pépinière de talents ? - 2

Dans ce second volet, nous allons passer en revue les derniers vainqueurs de ce télé crochet.

Et constater qu'ils sont tous différents et porteurs de qualités spécifiques qui doivent trouver un public.

Et c'est bien là l'essentiel.

Kendji Girac, saison 3

video

Le plus original sans doute car il est destiné à occuper un créneau nouveau dans le paysage musical français : la variété gitano-andalouse. Belle gueule, aspect sympathique, jolie voix : un artiste pour quelques décennies s'il sait bien gérer sa carrière.

Slimane Nebchi, saison 5

video

Les artistes issus de l'immigration nord africaine sont légion de nos jours.
Mais Slimane a une qualité rare : c'est un interprète puissant. Et un auteur-compositeur plutôt doué.
Un peu de travail encore et surtout ne pas céder à la facilité et sa carrière sera longue.

Lilian Renaud, saison 4

video

Encore un original. Une voix à nulle autre pareille qui sert parfaitement un répertoire très personnel.
Une musique sobre et dépouillée, qui flirte avec le folk additionné de cordes. Et ses textes : positifs, lumineux, même dans le doute et la nostalgie. C'est ça sa force, la foi en l'homme, en la nature, en la vie. Aujourd'hui c'est rare et rafraîchissant.

Aucun commentaire: