lundi 17 mai 2010

La Femme du Boulanger

Cette fois c'est un film français qui a inspiré un faiseur de musical de grand renom, Stephen Schwartz !

Je vous ai déjà parlé de lui à propos de "Wicked" et vous le connaissez pour ses compositions comme "Godspell" ou encore "Pippin".

La Femme du Boulanger de Marcel Pagnol est un film culte : Raimu et Ginette Leclerc ont immortalisé les deux protagonistes, le boulanger Pompon et sa femme.
La célèbre tirade de la fin, le retour de la "Pomponette" au bercail après s'être laissé séduire par un bel étranger de passage, a fait la réputation de l'oeuvre.

Le compositeur américain a retranscrit avec habileté (et fidélité) le récit de Pagnol.

De grands interprètes - Alice Ripley, Max von Essen et Jorge Hernandez - servent admirablement la pièce.

video

video

video

Les anglophones remarqueront que les paroles ne tournent pas autour du pot : on ne parle pas de séduction mais de désir ! pas d'amour, mais bien de sexe !

Et même si tout finit bien et que "la morale est sauve", on se doute que la carrière de la pièce se résuma à un succès d'estime de la part des critiques et une bouderie des spectateurs américains...

Aucun commentaire: