mercredi 19 mai 2010

Sarah

Voici un extrait d'une pièce de l'anglais John Murrell.

Dans cette adaptation de 2002 par Eric Emmanuel Schmitt, dans une mise en scène de Bernard Murat, elle réunit le génial Robert Hirsch et l'ineffable Fanny Ardant.

Elle nous permet d'assister au dernier été de la grande actrice Sarah Bernhardt.

Créatrice des pièces d'Edmond Rostand - elle incarna en particuliers l'Aiglon, Chantecler ou Madame Sans Gène - mais aussi les classiques (Molière, Racine...) et les romantiques, Musset, Hugo et Victorien Sardou...!

Pleine d'esprit et indéfectible patriote, elle refusa farouchement, après la défaite de 1870 de se produire en Allemagne.
A l'ambassadeur qui lui demandait quel pourrait être son prix elle répliqua, cinglante :
" Cinq Milliards !" soit le montant des dommages de guerre exigés par l'Allemagne de la France.

Consciente de sa valeur et de son impact sur le public, elle s'exclama, alors que la foule moscovite lui faisait un triomphe sans égal et qu'on lui faisait remarquer que Pierre II du Brésil n'avait pas eu droit à un tel accueil :
"C'est normal ! Ce n'est qu'un empereur !"

video

Aucun commentaire: