vendredi 19 novembre 2010

A Tale of Two Cities

 Adapté d'un roman historique (le troisième) de Charles Dickens, paru en 1859 par Jill Santoriello en 2006.

Créé à Saratosa en 2007, puis repris à Broadway l'année suivante et enfin à Brighton en 2010.
Les principaux interprètes sont James Barbour, Aaron Lazar et Brandi Burkhardt.

L'histoire :  
A la veille de la Révolution, le docteur Manette, fraichement libéré de la Bastille après 18 ans pour un délit dont il n'a plus la mémoire, part pour Londres avec sa fille Lucie pour y refaire sa vie. Il voyage en compagnie d'un aristocrate, Charles Darnay, qui a renié sa famille mais est poursuivi par la vindicte de son oncle. Ce dernier a payé un homme de main pour compromettre Darnay qui est arrêté comme espion à son arrivée en Angleterre. Manette prend sa défense pour plaire à sa fille qui est sous le charme du jeune homme :  il engage un avocat déchu et alcoolique, Sydney Carton. Ce dernier tombe amoureux de Lucie et obtient la libération de Darnay qui épouse la jeune fille peu après. Ils ont un enfant dont Carton est le parrain. 
La Révolution éclate en France et l'oncle de Darnay est assassiné. A son retour pour régler les affaires du défunt, Charles est arrêté par les révolutionnaires. En dépit de l'intervention de Manette, une ancienne domestique de l'oncle convainc le jury de condamner Darnay à mort. Carton, accouru en hâte, obtient le droit de rendre visite à son rival (il est toujours amoureux de Lucie) et lui fait promettre de suivre aveuglement ses consignes...pour un dénouement inattendu et tragique !

Triangle amoureux classique transcendé de façon surprenante par un acte d'amour et de sacrifice hors du commun...

Le musical de Jill Santoriello n'a pas eu de bonnes critiques et n'a connu que 90 représentations. Mais petit à petit, sa cote grimpe chez les aficionados...
Facture classique, musique romantique, grandes arias puissantes pour de grands sentiments...tous les ingrédient d'un musical qui traverse le temps et finit par trouver son public...

"Let her be a child"
video

"Out of sight, out of mind"

video

"Until tomorrow"

video

Aucun commentaire: