vendredi 1 juin 2012

Concours Eurovision (42)

2008 : San Marino

video

"Complice" par Miodio
Paroles de Nicola della Valle, musique de Francesco Sancisi

5 points et une dernière place de la première demi-finale qui comptait 19 candidats.
Ultime humiliation deux jours plus tard, le dernier de la seconde demi-finale engrange 6 points et fait de la chanson sanmarinaise la dernière sur 38 !

Vous conviendrez en l'écoutant sans a priori que c'est une méchante injustice pour ce morceau tout à fait honorable et qui méritait amplement une qualification pour la finale !
Mais la géopolitique a fait son oeuvre et des jurés "populaires" sans doute sourds en ont décidé autrement...

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Je vous met au défie de me trouver un seul article "géopolitique" qui se base sur les résultats de l'Eurovision pour prendre des décisions sérieuses.

Comme c'est impossible, l'article perd toute crédibilité.
Merci au revoir.

Gérald a dit…

Cher anonyme,
Par géopolitique, je voulais signifier ce que tout le monde dit et - à condition d'être intellectuellement honnête - constate chaque année.
La majorité des votants de certains pays expriment invariablement une préférence pour les chansons présentées par leurs voisins directs (exemples les plus flagrants, les grecs accordent 12 points à la chanson chypriote et les insulaires font de même pour la ritournelle hellene; le même échange de "bons procédés" se retrouve entre la Moldavie et la Roumanie, la Russie et la Bielorussie, et aussi, en plus complexe, entre la Serbie, la Slovénie, la Croatie , la Bosnie et la Macédoine). J'ai utilisé, sans doute indument, le terme "géopolitique" pour ne pas parler de préférence ethnique et écarter a priori toute idée de "magouillage" pour laquelle je n'ai aucune preuve.
Sans rancune et à bientôt (?)