lundi 8 octobre 2012

Solaris





Parfois, on pourrait croire que la science fiction est un domaine réservé aux anglo-saxons et accessoirement aux français.
Et bien, on notera avec l'intérêt que cela mérite qu'un des romans phares du genre a été écrit en 1961 par un écrivain polonais !


Stanislas Lem est né le 12 septembre 1921 à Lviv (aujourd'hui en Ukraine).
Fils de médecin, il poursuit des études dans ce domaine mais elles sont interrompues par la Seconde Guerre Mondiale.
Il les reprend à la fin du conflit mais pour éviter d'être incorporé dans l'armée, il ne passe pas les examens de fin d'étude.
Il se consacre à l'écriture. de romans de science fiction dans lesquels il dépeint une société humaine en bute au progrès technologique et à la confrontation des hommes avec des entités ou des peuples extraterrestres avec lesquels ils sont incapables de communiquer.
Farouche partisan de la civilisation occidentale, ses livres contiennent souvent des critiques plus ou moins précises du communisme et des totalitarismes en général.

Son oeuvre la plus célèbre est sans conteste "Solaris".

Une équipe scientifique débarque sur Solaris, un monde inhabité tournant autour de deux soleils. L'immense océan protoplasmique qui recouvre entièrement la planète reste depuis des siècles un irritant mystère.

Dès son arrivée, le Dr Kelvin est intrigué par le comportement du physicien Sartorius et du cybernéticien Snaut, qui semblent terrorisés par la visite d'une femme, Harey; une femme que Kelvin a autrefois aimée et qui s'est suicidée plusieurs années auparavant. Impossible... A moins qu'une entité intelligente n'essaie d'entrer en contact avec eux en matérialisant leurs fantasmes les plus secrets, et qu'en l'océan lui-même réside la clé de cette énigme aux dimensions d'un monde.

Traduite en 40 langues elle a été adaptée deux fois au cinéma, par AndreÏ Tarkowski en 1972, puis par Steven Soderbergh en 2002.

video

Un classique indispensable.

Aucun commentaire: