dimanche 5 avril 2009

The Boy From Oz

Oz, dans le langage populaire, c'est l'Australie !
Et le garçon en question s'appelait Peter Allen.

Peter Richard Woolnough le 10 février 1944 à Tenterfield, en Nouvelle Galles du Sud, son père se suicide d'une balle dans la tête alors qu'il n'a pas treize ans.

Elevé par sa mère et son grand-père, bourrelier féru de livres, il se passionne pour la musique.
Avec son ami Chris Bell, il fonde les "Allen brothers" qui rencontrent un petit succès en Australie.

Ils ont tout juste 18 ans quand ils partent pour HongKong au moment où la grande Judy Garland, leur idole, y fait escale lors d'une tournée est-asiatique.
Séduite, l'américaine engage les garçons pour assurer sa première partie pour la fin de la tournée.

Peter fait alors la connaissance de la fille de Judy, Liza Minelli.
C'est le coup de foudre et en dépit des craintes de sa mère, Liza épouse Peter en 1967.
La roman d'amour s'effrite au cours des 7 années qui suivent et en 1974, le couple se sépare.

La carrière de Peter a décollé et les succès s'enchainent : "I go to Rio" et "The more I see you" en particuliers.
Il compose surtout pour d'autres interprètes, comme Olivia Newton-John, Melissa Manchester, Peggy Lee, Dusty Springfield ou Patti LaBelle.
Il se voit décerner un oscar pour la chanson titre du film "Arthur" en 1980.

Côté privé, il vit depuis le milieu des années 70 avec Gregory Connell qui signe décors et costumes de ses spectacles.
Hélas, Gregory a contracté le sida et alors que la maladie se développe, il tente de convaincre Peter de s'éloigner de lui.
Allen, qui n'a pas été jusque là un modèle d'altruisme, rejette ces tentatives et reste auprès de son compagnon jusqu'à la fin en 1984. Liza l'aide à passer ce cap difficile et ils resterons dès lors très proches.

Toujours présent pour son pays d'origine, il participe à un grand concert devant 100000 personnes le jour où Australia II remporte la Coupe de l'America; il inaugure un grand théatre à Sydney devant Frank Sinatra; il effectue une grande tournée à travers le pays en 1988 et crée alors "I still call Australia home", devenu l'hymne des "kangooroos" expatriés de par le monde.

Atteint à son tour par le virus, Peter Allen s'éteint le 18 juin 1992.

En 2001, le journaliste Nick Enright écrit sa biographie et Martin Sherman l'adapte en musical en se servant des chansons de Peter qui sont toutes autobiographiques à un degré ou un autre.
C'est le comédien Hugh Jackman qui incarne le chanteur sur scène. Le succès est énorme en Australie tant et si bien que le show débarque sur Broadway en 2003.
Jackman reçoit un Tony Award en 2004 pour son interprétation.

On dit que l'on a vu, le soir de la première, Liza Minelli et Carole Bayer Sager, sa principale parolière, en larmes, tant la performance de Hugh Jackman, physiquement et émotionnellement, redonnait vie à Peter Allen...

"Not the boy next door" : de retour en Australie, Peter constate qu'on ne retrouve jamais tout à fait le pays de son enfance...

video

"Quiet please, there's a Lady on stage", l'hommage de Peter à sa belle mère, Judy Garland.

video

"Love don't need a reason" : Peter refuse d'abandonner Greg malade.

video

"You and me" : Liza et Peter font le bilan de leurs vies...

video

Aucun commentaire: