lundi 20 avril 2009

Maurice

Le cinéaste américain James Ivory a entrepris entre 1986 et 1991, de traduire sur pellicule la trilogie du romancier anglais Edward Morgan Foster : "A Room with a View", "Maurice" et "Howard's End".

Son talent pour rendre les atmosphères romantiques, à la lumière douce et pastelisante, de belles histoires et des dialogues subtils dans des décors raffinés et des costumes précis et rares, a trouvé dans cette oeuvre, un rien sulfureuse par ailleurs, un support pour exprimer son art à son meilleur et lui vallut un Oscar pour le premier opus et trois récompenses au festival de Venise pour le second.

L'excellent Hugh Grant y manifeste son talent naissant dans un rôle (de composition) d'un jeune aristocrate homosexuel du début du XXème siècle.

Voici le début de ce chef d'oeuvre :

video

Aucun commentaire: