samedi 29 août 2015

Senseo vs. Cuisinella

La publicité peut être sexiste on le sait.

Elle peut aussi exploiter un créneau peu commun, la violence faite aux hommes...par les femmes !

Premier exemple, le spot de Senseo :

video

Cette femme (?) TUE un homme qui, apparemment, ne lui a rien fait de mal, gratuitement, parce qu'il la dérange pendant sa pause café.

Que n'aurait-on pas entendu dans la configuration contraire !
Là silence radio des officines qui prétendent lutter contre ce genre de situation, quelque soit le sexe de la victime, selon leurs dires !

La caricature de femelle ici incarne la frivolité (une vie ne vaut pas un café), le manque d'empathie (elle sacrifie son compagnon sans sourciller), la puérilité ("il n' avait qu'à pas m'embêter"), et la méchanceté crasse.

Bref on peut proposer un nouveau slogan pour la marque: "Senséo, la boisson des garces (ou des sorcières, au choix)"!
Quant à la boite de pub, pourquoi n'a-t-elle pas été poursuivie pour apologie de la violence voire du meurtre ?

Mais, pourquoi le titre de l'article et que vient faire Cuisinella dans cette affaire ?

C'est que le cuisiniste a choisi le même thème (la violence d'une femme envers un mâle a priori inoffensif ) mais l'a astucieusement désamorcé :

video

En effet, si le garçon passe par la fenêtre, on le retrouve en pleine forme à la fin du spot, avec juste un peu d'herbe dans les cheveux.

Mais quel est le message véhiculé par cette publicité ?
Que la cuisine est le royaume sans partage de la Femme !

Nos féministes médiatiques, trop occupées à jouir du spectacle d'un homme malmené par une femme, ne se sont pas rendu compte que le fonds était tout ce qu'il y a de réactionnaire !
Car là encore, aucune indignation de la part des association de défense des vagins : la haine du mâle a eu raison de leur capacité à raisonner !

Entre l'imposture de certaines et la fascination pour le meurtre des autres, les valeurs véhiculées par la publicité laissent songeur ! Moi en tout cas ! Pas vous ?

Aucun commentaire: