samedi 28 février 2009

The Beautiful Game

En 1976, en Irlande du Nord, c'est une équipe catholique qui remporte la championnat provincial de football.
Dans les années qui suivent, plusieurs joueurs sont morts - de mort violente -, blessés et handicapés à vie, éxilés ou croupissant en prison pour avoir rejoint l'IRA.
Prenant connaissance de cette anecdote, Andrew Lloyd Webber demande au dramaturge-scénariste et journaliste Ben Elton de lui écrire le synopsis d'une nouvelle comédie musicale sur ce sujet.
On est en 1999, et l'année suivante voit la création de "The Beautiful Game".

Les deux hommes ont composé un véritable brulôt pour l'époque : ce n'est pas encore le temps où on considère que les gens de l'IRA ne sont que des assassins mafieux, des criminels sadiques et pourris.
C'est entre deux vagues d'attentats que la pièce est créee : l'opinion ne comprend pas qu'on fasse d'un tel sujet le thème d'un musical ! C'est l'échec, le plus sévère de ALW : à peine un an à l'affiche ! Et une critique désastreuse !

Il faut dire que Ben Elton ne se contente pas de livrer une attaque en règle contre les terroristes républicains.
Il signe un portrait charge contre les supporters de football, brutes avinés, ou abièrisés, abruties et stupides, confondant le sport et la baston !
Attaquer en même temps l'Irlande et le foot : il faut un certain courage...ou une inconscience forgée par les succès précédents !

En détail :
John, Thomas et Daniel sont les joueurs vedettes de l'équipe qui triomphe au championnat.

video

John a des sentiments pour Mary mais il n'est pas de bon ton de les professer en public.

video

Après le meurtre sauvage d'un de leurs amis par des exaltés protestants, Thomas décide de s'engager dans les rangs de l'IRA. Arrêté pour avoir fait le guet lors d'une action commando, il saute le pas : il s'évade et devient un terroriste actif.

video

John flirte aussi avec l'Ira. Dans le même temps, il se rapproche de Mary et l'épouse. Ils auront un enfant, un petit garçon.
John se fait lui aussi enfermer par la police britannique. Pendant sa détention, Daniel visite souvent Mary pour lui soutenir le moral, en toute amitié. Comme il n'est pas militant, Thomas décide de "protéger" la femme de son frère d'armes : il blesse grièvement Daniel qui restera handicapé des jambes. Le lendemain, il est abattu par l'armée.
A sa sortie de prison, John décide de rejoindre la clandestinité pour continuer la lutte. Mary refuse de le suivre et d'admettre cette attitude

. video
La pièce se termine alors que John junior va participer à sa première partie de foot d'importance.
Sa mère lui souhaite simplement d'avoir "a beautiful game"...

En 2008, Andrew Lloyd Webber et Ben Elton ont revisité leur oeuvre et l'ont remonté à Toronto sous le titre "The Boys on the Photography".
J'espère que cette ré-écriture n'aura pas trop affadit le propos original et rendu l'histoire "politiquement correcte"...
On attend pour 2009 la mise en scène à Londres et sans doute l'enregistrement de cette nouvelle version...à suivre donc !

Aucun commentaire: