jeudi 26 février 2009

Birdy

Birdy est un garçon spécial : il est dévoré par une passion ! Il ne vit que pour les oiseaux !
Il les observe, les étudie et ne rêve que de les imiter : voler !
Son meilleur ami l'accompagne partout et toujours dans ses excentricités : jusqu'au jour où ils sont tous deux appelés à servir au Viet-Nam !
Lors d'une opération, Birdy craque et doit être rapatrié et interné : il ne parle plus et prostré, se comporte comme un oiseau.
Son ami Al, blessé, rentre à son tour et vient tenter de faire revenir Birdy à la vie ordinaire.
Quand il y parvient enfin, c'est pour voir son copain grimper sur le toit de la clinique et sauter dans le vide en écartant les bras...

Alan Parker a un don : il sait filmer, composer des images, non, peindre des tableaux vivants qui racontent des histoires incroyables ("Angel Hearts", "The Wall", "Evita"...) et envoutantes.
Deux comédiens, au début de leur carrière, font une création inouïe : Nicholas Cage et surtout Matthiew Modine, prodigieux ! Plus vrai mordu d'ornithologie qu'aucun écologiste ne le sera jamais ! Le rôle d'une vie !

Grand Prix spécial du jury à Cannes en 1985, "Birdy" est le seul et unique film à ce jour, que je sois allé voir deux fois au cinéma, à trois jours d'intervalle !

video

J'ai lu quelque part qu'Alan parker n'aimait pas la fin du roman dont il s'est inspiré et qui voit Birdy mourir...Pendant tout le tournage, il a rejeté toutes les propositions de ses assistants quant à l'immeuble qui devait servir à la scène fianle sous des prétextes divers et parfois futiles...Jusqu'à ce que, le dernier jour, l'un d'eux découvre la maison - et le toit - qui a permis de clôre cette histoire sur un sourire...

Aucun commentaire: