dimanche 11 avril 2010

Wicked

Le Magicien d'Oz (The Wonderful Wizard of Oz) est un roman de Lyman Frank Baum à partir de 1900.

Une petite fille du nom de « Dorothée », qui habite au Kansas, est enlevée avec sa maison par une tornade et transportée dans un pays merveilleux du nom d'Oz. La maison tombe sur la tête de la méchante sorcière de l'Est et la tue sur le coup ; Dorothée récupère les souliers d'argent de la sorcière. Pour trouver un moyen de rentrer au Kansas, la gentille sorcière du Nord lui conseille de demander au grand et puissant magicien d'Oz, qui habite dans la cité d'Émeraude. Pour s'y rendre il faut suivre une route de brique jaune. En chemin, Dorothée rencontre un épouvantail qui se plaint de ne pas avoir de cerveau, un bûcheron en fer blanc qui se plaint de ne pas avoir de cœur, et un lion qui se plaint de manquer de courage. Suivant Dorothée, tous trois se rendent auprès du magicien pour lui demander de leur donner ce qu'il leur manque. Le magicien y consent, à condition qu'ils éliminent la méchante sorcière de l'Ouest. Dorothée y parvient, en jetant un seau d'eau sur la sorcière, ce qui la fait fondre. Mais le magicien se trouve être un imposteur. Il parvient tout de même à convaincre l'épouvantail, au bûcheron et au lion que ce qu'il leur manque ils l'ont en eux. Pour ramener Dorothée au Kansas, il construit un ballon, mais le ballon s'envole avec le magicien et sans Dorothée. En fin de compte, Dorothée peut rentrer chez elle grâce à l'aide de la gentille sorcière du Sud, qui lui apprend que les souliers d'argent pouvaient l'aider : il lui suffit de claquer trois fois des talons et d'exprimer un souhait.

Ce qu'on ne sait pas forcement, c'est que ce livre pour enfants - ou présenté souvent comme tel - est en réalité un livre politique qui traite de la situation économique des Etats-Unis de la fin du XIXème siècle.

Entre 1883 et 1897, à la fin du Gilded Age, il y eut aux États-Unis une dépression. Les agriculteurs de l'Ouest s'endettèrent lourdement.
L'étalon-or avait alors cours et certains économistes préconisaient d'utiliser également l'argent. Cela aurait permis d'augmenter la quantité de monnaie, aurait entraîné l'inflation et réduit le poids réel de l'endettement des agriculteurs. Cette question fut cruciale lors de l'élection présidentielle de 1896.
William Jennings Bryan attaqua alors l'étalon-or. Mais ce fut William McKinley, républicain et défenseur de l'étalon-or qui devint Président.

Les personnages du livre symbolisent divers figures ou évènements de l'époque.

  • Dorothée : l'Américain moyen
  • Toto : le parti prohibitionniste (son surnom était Teetotaler)
  • Le bûcheron en fer blanc : les ouvriers
  • L'épouvantail : les agriculteurs
  • Le lion peureux : William Jennings Bryan
  • Les Croquignons : les habitants de la côte Est
  • Le magicien : Marcus Hanna, leader du Parti républicain
  • La sorcière de l'Ouest : William McKinley
  • La sorcière de l'Est : Grover Cleveland, Président démocrate jusqu'en 1896, qui fut battu par William Jennings Bryan aux élections primaires
  • La tornade : la dépression
  • Oz : l'once (unité de poids des métaux précieux "troy ounce").
  • Les souliers d'argent : l'argent qui permettra, en touchant le chemin doré, de revenir au double étalon or - argent.
Cet ouvrage sera adapté au cinéma par Victor Fleming en 1939 avec l'inoubliable Judy Garland :

video

Wicked: The Life and Times of the Wicked Witch of the West, est le premier roman de Gregory Maguire sur l'univers d'Oz.

La vision donnée du pays d'Oz et de ses habitants change radicalement le regard et le jugement sur les personnages, tels qu'ils étaient présentés dans les romans originaux.

La Méchante Sorcière de l'Est est-elle aussi méchante que ça ? Celle du Sud aussi gentille qu'on a toujours voulu nous le faire croire ?

Gregory Maguire présente Elfaba comme la fille naturelle du Magicien d'Oz, persécutée pendant son enfance et ses études à l'Université de Shiz par les autres jeunes, dont Glinda qui deviendra la Gentille Sorcière du Sud. Elfaba et son chevalier servant, le Prince Fiyero, découvrent que le Magicien d'Oz est un imposteur et un tyran. Ils entreprennent de fomenter une révolte populaire, mais l'union de Glinda et de quelques notables magiciens les arrête. Les forces spéciales du Magicien assassinent Fiyero et Elfaba est capturée et mise à mort dans l'enthousiasme de la foule manipulée par Glinda. Bien qu'elle regrette - au moins en apparence - que son action ait conduit à une telle extrémité, Glinda persiste à présenter son ex room-mate d'Université comme l'incarnation du Mal.

Ce roman, plus qu'une préquelle, est une réflexion sur la vision que donne pour l'Histoire, le vainqueur d'une confrontation de son adversaire malheureux. La manipulation ne cesse pas avec la victoire.

Stephen Schwartz, un des grands créateurs de musical américains, a fait de ce roman le script d'un show sur Broadway en 2003 avec Idina Menzel et Kristin Chenoweth :

video

Aucun commentaire: