vendredi 29 janvier 2010

Les Clôches de Lisbonne

Comme je vous l'ai déjà montré, Francis Blanche, en plus d'être un humoriste iconoclaste, fût un délicieux poète.

Pour preuve, cette adaptation d'un fado de Joao Bastos et Federico Valerio qu'il écrivit pour Gloria Lasso, en 1958 :

video

Aucun commentaire: