dimanche 15 mars 2009

John Barrowman

Cet acteur américain, né en 1967 à Glasgow et vivant à Londres depuis plusieurs années, a tous les talents :
il est joli garçon,
c'est un comédien de télévision très populaire (après "Doctor Who", le Capitaine Jack Harkness dans la série "Torchwood")
et il brûle les planches de West End et de Broadway car il chante à merveille.

Premier exemple, un extrait de "The Civil War" de Jack Murphy et Frank Wildhorn : un jeune soldat nordiste meurt dans les bras de son frère engagé chez les confédérés.

video

Deuxième extrait, issu de "Sunset Boulevard" de Christopher Hampton et Andrew Lloyd Webber : le scénariste Joe Gillis décrit sa vision de Sunset Boulevard.

video

Enfin, après avoir rappelé l'article consacré à Ruthie Henshall sur ce blogue où on peut aprécier un remarquable duo avec John, une anecdote savoureuse : Barrowman a été présenti pour incarner Will Truman, l'avocat homosexuel dans la série "Will & Grace", mais les producteurs l'ont trouvé trop "straight" et lui ont préféré Erik McCormack, pourtant hétéro au civil...
alors que John Barrowman vit ouvertement avec son compagnon Scott Gill depuis...1993 et assume pleinement sa "gaytude".
Aussi, sa version de "I am what I am", morceau de bravoure de l'adaptation de "La Cage aux Folles" par le talentueux Jerry Herman ("Mame", "Hello Dolly") prend un relief particulier :

video

Un clin d'oeil pour terminer : dans un épisode de "Torchwood", Jack Harkness, voyageant dans le passé, rencontre celui dont il a usurpé l'identité pour mener à bien sa mission et...

video

Aucun commentaire: